Marion Bartoli : "Le tennis doit rester un jeu"

Marion Bartoli : "Le tennis doit rester un jeu"

TENNIS – La jeune retraitée ne chôme par durant Roland-Garros. Outre son émission télé sur Eurosport, Marion Bartoli est aussi la marraine du tournoi des jeunes talents Longines futur tennis aces, qui se déroule du 29 au 31 mai au pied de la Tour Eiffel. Metronews a pu rencontrer l'ancienne championne, ainsi que Leila Bedoui (12 ans), qui représentera la France lors de cette compétition.

Marion, quel est votre rôle auprès de ces jeunes lors de ce tournoi ?
Je suis là pour les aider. Je vais tout faire pour pas qu'ils n'aient pas trop de pression, car ça va être impressionnant pour eux de jouer sur le Champs de Mars, devant du public. Moi, je leur dis que cela ne doit rester qu'un jeu, qu'il faut prendre du plaisir. Leila va avoir la chance de jouer dans un cadre magnifique et en plus, elle va rencontrer plein de jeunes venus d'autres pays, d'autre culture. Elle va pouvoir se faire beaucoup d'amis. Tout ce qui est plus rigoureux, plus pro, plus cadré, elle a largement le temps de le connaître plus tard.

Leila, tu viens pour t'amuser ou pour gagner ?
Les deux, je vais essayer de m'amuser mais aussi de gagner mes matches. Pour l'instant, le tennis est un jeu, mais j'aimerais bien devenir joueuse professionnelle plus tard. Tous les jours, je vais à l'école, et ensuite je joue au tennis. J'adore ça.

"Enfant, j'étais un peu dans mon cocon familial"

Marion, à l'âge de Leila, étiez-vous dans le même état d'esprit ?
A 12 ans, je n'avais pas fait beaucoup de compétitions jeunes, quelques tournois, mais pas plus. Ma première vraie compétition, c'est le tournoi des Petits AS un an plus tard. Mais j'étais un peu dans mon cocon familial, car c'était une volonté de me protéger de la part de mes parents. En fait, je n'étais pas trop confrontée aux filles de ma catégorie d'âge.

Et toi Leila, quels sont tes rapports avec les autres joueuses ?
Il y en a qui sont mes copines et d'autres pas. Mais pendant un match, il n'y a plus d'amie, mais une adversaire.

L'édition 2013 s'était déroulée sur le parvis de l'Hôtel de Ville :

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

EN DIRECT - Covid-19 : le début de la vaccination avec Johnson & Johnson reporté en France

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

"Rouvrir les terrasses n'est pas un problème", assure Gérald Kierzek

Lire et commenter