"C’était le coéquipier parfait" : Mauricio Pochettino vu par son ancien coach Luis Fernandez

"C’était le coéquipier parfait" : Mauricio Pochettino vu par son ancien coach Luis Fernandez

SUCCESSEUR - Mauricio Pochettino a officiellement nommé ce samedi 2 janvier 2021 pour remplacer Thomas Tuchel comme coach du PSG. En engageant l’Argentin, le club parisien met la main sur un coach réputé et renoue avec sa tradition d’anciens joueurs ayant endossé le costume d’entraîneur du club.

Malgré une finale de Ligue des champions l’été dernier, l’Allemand Tuchel a été démis des ses fonctions à la veille de Noël par les dirigeants du PSG. En cause, son conflit ouvert avec le directeur sportif Leonardo et ses récents résultats, le PSG étant troisième du classement derrière Lyon et Lille après 17 journées de Ligue 1 et ayant déjà enregistré six défaites toutes compétitions confondues.

Pour le remplacer, le club de la capitale a décidé de miser sur une ancienne gloire des Rouge et Bleu, mettant ainsi des paillettes dans les yeux des supporters parisiens : l’Argentin Mauricio Pochettino. Sans club depuis son éviction de Tottenham en novembre 2019, le technicien de 48 ans arrive donc en terrain connu, puisqu'il a joué sous la tunique parisienne de janvier 2001 à juillet 2003, y portant même le brassard de capitaine et remportant avec les Anelka, Okocha ou encore Heinze, la Coupe Intertoto en 2001.

Le PSG, il l’a en lui.- Luis Fernandez, ancien joueur et entraîneur du PSG.

Luis Fernandez, entraîneur du Paris Saint-Germain à cette époque, se souvient d’un joueur et un capitaine irréprochable : "Quand je suis allé le chercher, quand il est arrivé à Paris, on a vite eu l’occasion de voir en lui un leader. C’était le coéquipier parfait, il avait une attitude, un comportement irréprochable, il était toujours appliqué, sérieux, il a toujours cherché à être parmi les meilleurs."

"Au PSG, tous ses coéquipiers l’aimaient, c’était un capitaine proche d'eux, il leur parlait beaucoup, les motivait énormément. Ce n’était pas un capitaine seulement sur le terrain, il savait se montrer présent pour ses coéquipiers en dehors également", indique Luis Fernandez. Ce dernier assure que le PSG est un club qui a "marqué" Mauricio Pochettino, qui n'en a connu que quatre au cours de sa carrière de joueur (Newell Old Boys, Bordeaux, l'Espanyol de Barcelone et Paris)  : "Il a aimé le club, la ville, le Parc des Princes, les supporters. Le PSG, il l’a en lui. C’est un club qu’il a envie d’entraîner et avec lequel il veut gagner."

Sur le plan humain, c’est quelqu’un d’exceptionnel.- Luis Fernandez, ancien joueur et entraîneur du PSG.

Luis Fernandez n'a pas perdu de vue son ancien défenseur central et a même eu l’occasion de suivre le parcours d’entraîneur de son protégé. Notamment lors d'une séance d’entraînement à Tottenham où il a officié de 2014 à novembre 2019 : "Je me suis déplacé pour le voir travailler là-bas, c’était parfait, c’était bien en termes d’organisation. J'y ai croisé Moussa Sissoko, Hugo Lloris ou encore Lucas Moura qui a joué au PSG. Ils m’ont dit qu’ils étaient heureux,que l'ambiance était bonne. Aucun joueur ayant joué sous ses ordres ne l’a critiqué, beaucoup ont dit qu’il les avait aidés."

"En cinq ans là-bas, il a réussi à fédérer un groupe derrière un projet. On dit de Tuchel qu’il a disputé une finale de Ligue des champions, mais Pochettino aussi l’a fait. À Tottenham, il a dû jouer à Wembley et pas à White Hart Lane, et a dû tenir compte des restrictions sur le marché. Il s’est adapté à la situation économique de son club, il aurait pu partir au bout de deux ans, ne pouvant pas recruter les joueurs qu’il voulait, il ne l’a pas fait", souligne Luis Fernandez. Plus que le joueur, le champion d’Europe 1984 a apprécié l’homme qu’est Mauricio Pochettino : "C’est quelqu’un d’exceptionnel, de droit. Il ne va pas remettre la faute sur les autres, il va assumer ses choix, il ne va pas te trahir."

Lire aussi

Dans la psychologie, il fait partie des meilleurs.- Luis Fernandez, ancien joueur et entraîneur du PSG.

Concernant le nouveau challenge parisien confié au natif de Murphy en Argentine, et qui consiste à gérer les "égos" XXL du vestiaire, Luis Fernandez se veut résolument optimiste : "Sur le plan relationnel, je n’ai aucune crainte pour lui sur ce terrain-là. Comme Jurgen Klopp, il s’implique dans la vie de ses joueurs, il leur porte une attention particulière. Mauricio, dans cette approche, dans la psychologie, il fait partie des meilleurs. C’est un homme qui tire le maximum, la quintessence de ses joueurs et qui les met dans les meilleures conditions pour jouer." Il faudra bien ça pour faire oublier Tuchel et négocier de la meilleure des façons le déplacement  le 6 janvier prochain à Geoffroy-Guichard, face à l’AS Saint-Étienne en Ligue 1 et, surtout, le 8e de finale au Camp Nou face à son compatriote du FC Barcelone, Lionel Messi. 

Le nouvel épisode du podcast CLUB MARGOTTON : Lilian Thuram, la mission d'une vie.

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Bien sûr, il a été champion du Monde de Football en 1998. Il a porté 142 fois le maillot de l’équipe de France. Un record. Pourtant, très tôt, il a regardé au-delà du ballon rond et su que son statut lui permettrait d’être une voix forte de la lutte contre les discriminations. Aujourd’hui, c’est son combat quotidien. Lilian Thuram écrit, il s’engage et lorsqu’il prend le temps de se confier, c’est de l’émotion à fleur de peau, une belle matière à réflexion.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccin anti-Covid : le retard de livraison de Pfizer-BioNTech rattrapé "à la fin du 1er trimestre"

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Lire et commenter