Mercato : Clinton Njie, attendu à Marseille mercredi, espérait signer… à Lyon

SPORT

TRANSFERT – L’imbroglio Clinton Njie est en passe d’arriver à son dénouement. L’attaquant camerounais de Tottenham, annoncé à l’OM depuis de longues semaines, devrait y signer mercredi. De son côté, son sélectionneur, qui attend désespérément que le joueur rejoigne son équipe nationale, révèle pourquoi l’affaire a tant traîné en longueur.

Des semaines que le pauvre Georges-Kevin Nkoudou poireaute dans son hôtel londonien. Dès la mi-juillet, tout était pourtant réglé pour que l’ailier marseillais signe à Tottenham, à un détail près : Clinton Njie devait, lui, en contrepartie, effectuer le chemin inverse. Le Camerounais s’était même rendu à Marseille pour s’affranchir de la rituelle visite médicale, censée être une formalité. Et depuis, plus rien. Le joueur ne donne plus signe de vie… Jusqu’à ce mardi soir et une information publiée par le site de L’Équipe, selon laquelle il rejoindra bien le club phocéen mercredi. 

Depuis ce jour-là, je n’ai plus de nouvelles de Njie. Je ne sais pas s’il va arriver. C’est un comportement intolérable."- Sélectionneur du Cameroun

Dans le même temps, le sélectionneur du Cameroun, Hugo Broos, qui désespère de voir enfin Njie débarquer au rassemblement de l’équipe nationale, a levé le voile sur l’origine de cette interminable attente, en se confiant au site CamFoot : "Il m’a téléphoné la semaine passée pour me parler de ses problèmes de transfert. Lui il veut aller à Lyon, et Tottenham veut qu’il aille à Marseille. Ensuite il a dit qu’il sera là dimanche ou lundi. Or, dimanche, il m’a encore appelé, pour me dire qu’il y a de nouveaux problèmes et qu’il va me tenir au courant. Depuis ce jour-là, je n’ai plus de nouvelles de Njie. Je ne sais pas s’il va arriver. C’est un comportement intolérable."

J’ai l’impression que Clinton Njie veut aller ailleurs qu’à Marseille...- Jean-Michel Aulas lundi

On comprend donc que c’est le président lyonnais Jean-Michel Aulas qui est venu troubler l’attaquant en lui conseillant de jouer la montre pour venir à l’OL plutôt qu’à l’OM en toute fin de mercato. Invité sur SFR Sport lundi soir, le patron du club rhodanien lâchait en effet des propos qui accréditent cette thèse : "J’ai l’impression que Clinton Njie veut aller ailleurs qu’à Marseille. On attend qu’une opportunité se présente. Je serais vraiment très heureux de le voir venir chez nous, mais Tottenham est d’accord avec l’OM." Même conjuguée aux hésitations de l’intéressé, la malice de "JMA" ne pouvait donc rien contre l’échange prévu de longue date. Peut-être même que le dirigeant en était conscient depuis le départ, et qu’il n’a procédé ainsi que pour déstabiliser ses chers amis marseillais.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter