Comment Kylian Mbappé a (lui aussi) échappé au PSG avant de filer à Monaco

Comment Kylian Mbappé a (lui aussi) échappé au PSG avant de filer à Monaco
SPORT

FOOTBALL – Kylian Mbappé fait aujourd’hui les beaux jours de l’AS Monaco, qui affrontera samedi, en finale de la Coupe de la Ligue, le PSG. Un club où la nouvelle coqueluche des Bleus a bien failli signer… Et où il pourrait signer prochainement.

Chacun sa route, chacun son chemin. Sans le savoir, Tonton David avait un peu chanté, en 1994, l’histoire du rendez-vous manqué entre Kylian Mbappé et le PSG. Deux trajectoires proches, mais parallèles, ne pouvant donc se croiser. Le petit prodige de l’AS Monaco et des Bleus, âgé de 18 ans et courtisé par les plus grandes écuries européennes, y repensera sans doute samedi, à Saint-Denis, quand il se retrouvera face au club parisien, en finale de la Coupe de la Ligue. Il y repensera aussi peut-être dans quelques semaines, lors du mercato estival à venir. Le quotidien L’Équipe, dans son édition de ce jeudi, revient sur les étapes qui ont jalonné ces deux routes.

L’histoire commence dès les plus jeunes années de Kylian Mbappé, alors qu’il évolue à l’AS Bondy, chez lui, en Seine-Saint-Denis, à l’âge de 14 ans. Fin 2013, le PSG propose à l’attaquant d’intégrer son centre de formation. Mais il y a de la concurrence et, après réflexion, le jouer et sa famille optent plutôt pour Monaco. "Il possède un jeu atypique, justifiait le paternel, Wilfrid Mbappé, dans France Football. À Monaco, ils ont garanti de ne pas le mettre dans une case. On voulait sentir qu’ils étaient sensibles à son profil de dribbleur, car il y a un taux d’échec à accepter."

Voir aussi

Interrogé là-dessus par Le Parisien le 6 janvier dernier, Kylian Mbappé évoquait toutefois un autre facteur décisif dans ce choix : "Le PSG m'avait contacté mais le projet de Monaco me correspondait plus. Il me permettait de progresser en me mettant dans les meilleures conditions sur le plan sportif, scolaire et humain. La politique du PSG a changé maintenant. Les jeunes ont désormais plus de chances de jouer au plus haut niveau." Comprendre : à l’époque, les jeunes pousses n’avaient quasiment aucune chance de glaner du temps de jeu en équipe première à Paris.

Le PSG est pourtant revenu à la charge, à l’automne 2015, quand le contrat aspirant du jeune expirait et que la possibilité existait de lui faire signer un contrat pro à moindres frais. Kylian Mbappé hésite alors… puis finit par privilégier encore l’ASM. "Au début, j’avais des doutes, c’est vrai, confiait l’attaquant à L’Équipe le 6 mars 2026. Les premières saisons ont été difficiles. Mais cette année (durant la saison 2015-16, ndlr), j’ai découvert un club différent, intentionné envers moi. Après, je ne vais pas non plus mentir : le fait d’aller avec les pros très rapidement, de jouer en Ligue 1 et d’avoir la confiance du coach, sans qu’il prenne en compte mon âge, a joué." Lui aussi, donc, a joué.

Voir aussi

Sauf qu'il ne faudrait pas croire, à ce stade, que l’histoire est terminée. L’AS Monaco a axé toute sa politique sportive sur le recrutement de jeunes et leur revente à forte plus-value. Et le PSG, l’été prochain, aura les moyens financiers de convaincre et le club du Rocher, et le joueur. À la question "le PSG vous fait-il rêver ?", posée en janvier par Le Parisien, Kylian Mbappé a ainsi répondu ceci : "Je vais vous retourner la question. Quel joueur ne rêverait pas de signer au PSG ? Aujourd'hui, je suis dans une équipe qui tourne vraiment bien et je n'ai pas l'intention de quitter Monaco pour rallier le PSG." Tout est dans le "aujourd’hui"... Dans ce même entretien, il précisait par ailleurs, énigmatique : "J’ai un plan de carrière, mais je le garde secret. Je l'ai en tête depuis mon plus jeune âge... Rien n'est fait au hasard."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter