"Nos infos sont reprises sur Sky Sports, c'est génial" : la belle histoire de Paris United, le compte Twitter qui a annoncé le transfert de Mbappé avant tout le monde

INTERVIEW - Kylian Mbappé au PSG, c'est fait. Paris et Monaco ont convenu d'un accord pour un prêt avec option d'achat de 180 millions d'euros. L'arrivée du Monégasque avait été annoncée par Julien Maynard de Téléfoot et Paris United. Dida, l'un des administrateurs du compte @parisunited6 sur Twitter, raconte à LCI l'éclosion de ce groupe spécialisé sur le mercato parisien.

Interview publiée pour la première fois le lundi 28 août. Nous vous la reproposons ce vendredi après l'officialisation du transfert de Mbappé au PSG.


Le feuilleton Mbappé est sur le point de prendre fin. Après avoir déboursé 222 millions d'euros pour Neymar, le PSG s'apprête à réaliser la deuxième transaction la plus coûteuse de l'histoire. Paris et Monaco sont parvenus dimanche soir à un accord sous la forme d'un prêt, payant la première année, avec une option d'achat obligatoire, pour une opération estimée à 180 millions d'euros (145 + 35 de bonus). Un contrat de 5 ans attend le prodige.


À ce tarif-là, à seulement 18 ans, le natif de Paris va devenir le joueur français le plus cher de l'histoire, devant son compatriote l'ancien Rennais Ousmane Dembélé, transféré vendredi dernier du Borussia Dortmund au Barça, pour 105 millions d'euros et divers bonus faisant grimper l'addition à... 147 millions d'euros. 

Une information révélée par Julien Maynard de Téléfoot, puis confirmée par Paris United. Dida (connu sous le nom @chocolat555557), administrateur du compte @parisunited6, a accepté de répondre aux questions de LCI.

On parle de nous de partoutDida, administrateur du compte

LCI : D'où est venue l'idée de former ce groupe Paris United ?

DIDA : L'aventure a débuté avec un ami. On avait quelques infos, chacun de notre côté. Moi, à l'époque, je venais d'annoncer l'arrivée d'Hatem Ben Arfa au PSG avant tout le monde. Il m'a demandé si ça m'intéressait de lancer un compte sur Twitter pour relayer nos informations au public. Nous avons commencé à les poster en octobre 2016. On était là pour donner de vraies infos aux fans du PSG. Aujourd'hui, lui s'occupe du compte Paris United et moi je fais l'intermédiaire avec des petits tweets depuis mon compte personnel @chocolat555557. Depuis quelque temps, c'est devenu complètement fou.

LCI : Beaucoup de vos informations sont reprises aujourd'hui. Vous êtes considérés comme une référence sur le PSG. Comment vivez-vous cette notoriété soudaine ?

DIDA : Ce que je vais dire peut paraître assez contradictoire. Je le vis à la fois très mal et très bien. J'ai reçu des menaces de mort où on m'expliquait qu'on me ferait la peau si les transferts ne se faisaient pas. Mais j'ai aussi la fierté d'être connu mondialement. Nos infos sont reprises sur Sky Sports, c'est génial. On parle de nous de partout, au Brésil, en Angleterre... En l'espace de six mois, nous avons gagné un nombre dingue de followers (ndlr : 53.000 en date du 28 août 2017). La machine est lancée.

En vidéo

De Monaco à Paris, le portrait de Kylian Mbappé

Nous n'avons aucune source au PSGDida, administrateur du compte

LCI : Vous avez annoncé plusieurs arrivées au PSG cet été, dont celle à venir de Kylian Mbappé. Et ce bien avant plusieurs gros médias spécialisés. Comment réussissez-vous à obtenir ce type d'information ?

DIDA : Il faut savoir que nous n'avons aucune source au PSG. Nous ne connaissons personne. Aucun joueur, aucun dirigeant. Si c'était le cas, on aurait été vite grillés, parce que finalement il n'y a pas tant de personnes que ça qui travaillent pour le club. Nous, on fait ça pour faire plaisir aux supporters, en restant toujours raisonnables. Pour Mbappé, par exemple, on savait qu'il ne rêvait pas du Real Madrid ou du Barça comme ça a été dit ici et là. Son souhait, son rêve depuis toujours, c'était de fouler la pelouse du Parc des Princes. Il a refusé beaucoup d'argent pour ça. D'ailleurs, il n'y a jamais eu d'accord avec le Real, comme on a pu le lire.

LCI : Vous êtes plutôt bien informés. Doit-on s'attendre à d'autres mouvements d'ici la fin du mercato ?

DIDA : Oui et non. Pour Fabinho, on sait qu'il y a eu une offre du PSG. Lui, il ne veut pas rester à Monaco mais l'ASM ne veut pas le vendre à Paris. Reina, c'est aussi un dossier compliqué. Là aussi, il y a une proposition concrète du club de la capitale. Après ça dépend de beaucoup de choses. Une info vraie à un instant peut ne plus l'être quelques heures plus tard. Pour ce qui est des départs, Aurier, Krychowiak et Ben Arfa, ce qu'on appelle communément les "indésirables", ils vont partir. Antero Henrique (ndlr : le directeur sportif du PSG) veut s'en séparer et il y a des fortes chances qu'ils partent. Reste à savoir quand, si ce sera cet été ou l'hiver prochain. Il n'y a aucun doute sur le fait que le PSG va respecter le fair-play financier.

Une appli d'ici quelques semainesDida, administrateur du compte

LCI : Vous avez un compte Twitter et vous avez lancé un site internet il y a quelques jours, parisunited.net. Quelle est la prochaine étape pour l'équipe de Paris United ?

DIDA : On va lancer une application d'ici quelques semaines. On est aussi en train de voir comment gagner de l'argent par rapport à la pub. C'est la publicité qui va nous en faire gagner. Si on fait payer, ne serait-ce qu'un euro pour voir nos infos, quelques personnes vont mettre la main au portefeuille et vont "screenshoter" nos informations pour les diffuser sur les réseaux sociaux. Si elle est gratuite, en revanche, tout le monde va vouloir se connecter à l'application. Pour nous, financièrement, ce sera un à-côté puisqu'on a un autre travail au quotidien. Mais si demain, ça explose et qu'on peut gagner un peu d'argent dessus, pourquoi pas.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2018

Lire et commenter