Mercato : "J'ai dit fin juillet que je voulais partir" du PSG, lâche Kylian Mbappé

Dans une interview à RMC Sport, Kylian Mbappé a confirmé avoir demandé au PSG de le laisser partir fin juillet.

MISE AU POINT - Dans une longue interview à RMC Sport qui sera diffusée mardi 5 octobre, Kylian Mbappé confirme, pour la première fois, avoir demandé en juillet dernier un bon de sortie aux dirigeants du PSG.

Sa parole était plus qu'attendue. À vrai dire, certains ne l'espéraient plus, se faisant à l'idée qu'il ferait durer le suspense jusqu'au bout. Comme si Kylian Mbappé voulait garder la main, rester le maître du temps. Bien avant son été agité, il avait d'ailleurs assuré qu'il évoquerait son avenir uniquement lorsqu'il jugerait que le moment serait venu. Ce jour-là est arrivé. Après quatre saisons au PSG, le champion du monde 2018 a souhaité rejoindre le Real Madrid pour réaliser son rêve de jouer avec la tunique blanche, portée en leur temps par ses idoles de jeunesse Zinedine Zidane et Cristiano Ronaldo.

J'ai dit que je voulais partir et je l'ai dit assez tôt- Kylian Mbappé, attaquant du PSG

Malgré plusieurs offres formulées par la Casa Blanca (de 160 à 200 millions d'euros, selon les sources), le club de la capitale n'a pas ouvert la porte au départ de son numéro 7, en fin de contrat jusqu'en juin 2022. Un transfert avorté sur lequel le natif de Bondy est revenu pour la première fois, confirmant avoir voulu quitter le PSG cet été et en avoir informé le club. "J'ai demandé à partir, parce qu'à partir du moment où je ne voulais pas prolonger, je voulais que le club ait une indemnité de transfert pour avoir un remplaçant de qualité", a-t-il affirmé dans un entretien à RMC Sport, qui sera diffusé mardi 5 octobre. 

Lire aussi

"C'est un club qui m'a beaucoup apporté, j'ai toujours été heureux [durant] les quatre années que j'ai passées ici, et je le suis encore. Je l'ai annoncé assez tôt pour que le club puisse se retourner", a ajouté le joueur formé à l'AS Monaco, renvoyant la responsabilité aux dirigeants parisiens dans ce dossier érigé en priorité du côté de Doha et des propriétaires qataris. "J'ai voulu que tout le monde sorte grandit, qu'on sorte main dans la main, qu'on fasse un bon deal, et moi j'ai respecté ça. J'ai dit 'si vous ne voulez pas que je parte, je reste.'"

S'il comprend la position du PSG, qui est resté inflexible en refusant qu'il s'en aille, Kylian Mbappé n'a en revanche pas apprécié de se voir affubler du costume de vilain petit canard. "Les gens ont dit que j'avais refusé six ou sept offres de prolongation, que je ne veux plus parler à Leonardo, ce n'est absolument pas vrai", a-t-il affirmé. "Moi, ma position a été claire. J'ai dit que je voulais partir et je l'ai dit assez tôt. Personnellement, je n'ai pas trop apprécié le fait [qu'on dise] 'il vient la dernière semaine d'août...' Parce que ça, ça fait voleur. J'ai dit fin juillet que je voulais partir." Difficile de le voir rester après ça.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel me versera l'aide de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.