Mercato : la guerre est déclarée entre Christophe Dugarry et le clan Verratti (et ce n'est pas près de s'arrêter...)

SPORT
CONFLIT OUVERT - Lundi, Christophe Dugarry a critiqué vertement l'attitude de Marco Verratti, proche d'aller au bras de fer pour obtenir son transfert au Barça. Une sortie franche qui a ouvert les hostilités avec Donato di Campli, agent et proche du milieu de terrain du PSG.

Le torchon brûle entre Christophe Dugarry et l'agent de Marco Verratti. Sur Twitter, Donato Di Campli s'en est pris à l'ancien attaquant de l'équipe de France, de Bordeaux et de l'OM, désormais consultant sur RMC, qui a critiqué l'attitude du milieu de terrain du PSG, qui ferait le forcing pour partir au FC Barcelone. "Cher Dugarry, en Italie on se souvient de toi pour les défilés de mode et les soirées à base de Pepsi et non pour avoir joué au football…", a tweeté l'agent de l'Italien, actuellement en vacances avec ses proches à Ibiza.

Le Raiola du pauvre (...) j'en ai marre de l'entendre ramener sa fraiseChristophe Dugarry

Mardi, dans Team Duga sur RMC, Christophe Dugarry a porté l'estocade. En réponse à Donato di Campli, qu'il a taxé de "Raiola du pauvre", l'ancien consultant de Canal+ s'est défendu avant d'en remettre une couche sur l'attitude de l'agent. "Ce qui me gêne, c'est que ce monsieur, il a son joueur qui est en conflit avec le PSG, un conflit qui est moche, il a un transfert de 100 millions à gérer, et la seule chose qu'il trouve à faire en vacances avec son joueur à Ibiza, c'est de me répondre, a-t-il lancé. Moi je ne comprends plus le travail des agents, à quoi ils servent ? Il faut arrêter. Le Raiola du pauvre ! Il est bien gentil, mais qu'il s'occupe de son joueur, qu'il change d'attitude aussi, j'en ai marre de l'entendre ramener sa fraise tous les trois mois sur le niveau extraordinaire de son joueur. Tous ces agents qui font juste du bruit, je trouve que ça devient juste insupportable."

Duga avait ouvert les hostilités la veille sur RMC Sport. Il avait alors remis en question le comportement de Marco Verratti. "Je suis désolé, mais Verratti est tout sauf un grand joueur, avait-il affirmé. C’est un très bon joueur. Qu'est-ce qu’il a prouvé, Verratti ? Si ce n'est piailler tous les six mois dans les médias pour demander une augmentation, être trop souvent blessé parce que son hygiène de vie n'est pas suffisamment bonne... Peut-être qu'en cas de services rendus, s'il fait passer un cap au PSG, je lui permettrais dans quelques années d'aller à Barcelone. Mais je trouve que le jeu du Barça n'est pas clair non plus."


Donato di Campli, connu pour ne pas garder sa langue dans la poche, ne devrait pas rester en là. La suite au prochain épisode.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter