"Si des clubs sont fâchés contre nous, ce n'est pas mon problème" : le président du PSG répond sur le fair-play financier

DirectLCI
CONFIANCE - À l'occasion de la présentation de Kylian Mbappé ce mercredi au Parc des Princes, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a répondu amusé et de vive voix à l'UEFA, inquiète des dépenses du club parisien cet été. Il a rappelé que les récentes arrivées de Neymar et Mbappé s'étaient faites "de façon transparente".

"On n'a rien à cacher." C'est en substance le message adressé par Nasser Al-Khelaïfi. Alors que l'UEFA a ouvert une enquête visant son club dans le cadre du fair-play financier après les transferts retentissants de Neymar (222 millions d'euros) et de Kylian Mbappé (180 millions d'euros, prêt avec option d'achat), le président du PSG est apparu serein, le sourire en coin, ce mercredi lors de la présentation du l'ancien Monégasque au Parc des Princes. À plusieurs reprises, le fair-play financier a été évoqué par la presse.

L'UEFA fait ce qu'elle veut"Nasser Al-Khelaïfi

Et à chaque fois, il y a répondu calmement, répétant à l'envi que les arrivées de Neymar et Mbappé ont été réalisées "de manière transparente". "On est très confiant dans notre position et notre recrutement. L'UEFA peut faire comme elle le veut, mais on a tout fait de façon transparente. On n'a rien caché, on n'a pas besoin de cacher quelque chose", a expliqué le président du club parisien. "On respecte tous les règlements. On accueille les représentants de l'UEFA dans nos bureaux s'ils le souhaitent, avec grand plaisir."

Relancé sur l'enquête de l'UEFA, saisie du sujet pour répondre aux réclamations de la Liga et de certains grands clubs (dont le Barça), Al-Khelaïfi a joué la carte de l'apaisement, ne souhaitant pas remettre de l'huile sur le feu. "Si des clubs sont fâchés contre nous, ce n'est pas mon problème", a-t-il fait savoir, l'air détendu. "Mon intérêt, c'est d'atteindre nos objectifs".


Des objectifs qu'il a expliqué vouloir concrétiser grâce à l'apport notamment de Kylian Mbappé, acteur du deuxième transfert le plus cher de l'histoire après Neymar.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter