Messi au PSG : un phénomène en guise de cadeau pour les dix ans des Qataris à Paris

Messi au PSG : un phénomène en guise de cadeau pour les dix ans des Qataris à Paris

HISTOIRE - Dix ans après le rachat du Paris SG par les Qataris, le club de la capitale s'offre l'un des deux meilleurs joueurs de la planète, à 18 mois de la Coupe du monde au Qatar. Retour sur une décennie dorée forgée à grands coups de recrutements dispendieux.

Le PSG ne pouvait sans doute pas rêver plus grand et plus beau cadeau. Une décennie après l'arrivée des Qataris aux manettes du Paris Saint-Germain, le club de la capitale, désormais confortablement installé parmi les clubs les plus riches de la planète (entre la 5e et la 7e position selon le cabinet Deloitte), a empilé les trophées nationaux et grandi sur la scène européenne. 

Mais en dépit de centaines de millions d'euros dépensées, les Parisiens n'ont encore jamais réalisé leur rêve : soulever la Ligue des champions. L'arrivée de Lionel Messi, l'un des deux plus grands joueurs de la planète, pourrait leur faire, enfin, passer le cap tant attendu.

Toute l'info sur

Messi rejoint le PSG

Car depuis dix ans, les dirigeants parisiens ont pourtant tout tenté. Dès l'été 2011, quelques semaines après leur prise de pouvoir, ils décident de frapper un grand coup. Javier Pastore, grand espoir argentin de Palerme (Italie), débarque dans la capitale pour un montant record de 42 millions d'euros, du jamais-vu en Ligue 1 à l'époque. L'international italien Thiago Motta, ancien cadre du Barcelone et de l'Inter Milan, vient également renforcer les rangs parisiens.

Ibrahimovic et Beckham, premiers gros coups

Mais la première année est décevante : malgré une première place à la trêve et le remplacement d'Antoine Kombouaré par la "figure" Carlo Ancelotti à la tête de l'équipe, le PSG termine deuxième derrière Montpellier. Paris veut alors frapper fort, à l'été 2012, et dépense plus de 150 millions d'euros. Thiago Silva, Lucas Moura, Ezequiel Lavezzi et surtout Zlatan Ibrahimovic signent. David Beckham, arrivé en janvier 2013 pour six mois, vient terminer sa carrière en France. Le "Spice Boy" amène un coup de projecteur sans précédent sur le projet des Qataris.

Lire aussi

Les étés suivants seront similaires. Edinson Cavani et Marquinhos débarquent à Paris en 2013, David Luiz en 2014. Les Parisiens dominent la Ligue 1, mais ne parviennent pas à franchir les quarts de finale en Ligue des champions. Les entraîneurs de renoms s'enchaînent (Laurent Blanc puis Unai Emery succèdent à Ancelotti), mais rien n'y fait. En deux ans, les internationaux Angel Di Maria, Layvin Kurzawa, Julian Draxler ou Thomas Meunier sont recrutés. Sans plus de réussite.

Neymar et Mbappé, le mercato XXL

Paris passe alors à la vitesse supérieure à l'été 2017, après le titre de champion chipé par Monaco. Dans l'ombre de Messi à Barcelone, Neymar a des envies d'ailleurs. Le PSG dépense la modique somme de 222 millions d'euros, sa clause de départ, pour s'offrir la pépite brésilienne, présenté en grande pompe au Parc des Princes. Quelques jours plus tard, le club de la capitale attire Kylian Mbappé, flamboyant et décisif avec les Monégasques, et étoile montante du football français.

L'été suivant, le champion du monde 2006 Gianluigi Buffon, l'Argentin Leandro Paredes ou l'arrière gauche du Bayern Munich Juan Bernat rejoignent le club, ainsi que l'entraîneur Thomas Tuchel, en provenance de Dortmund. Ils seront suivis un an plus tard par Keylor Navas, gardien du Real Madrid, Mauro Icardi, attaquant de l'Inter Milan, ou encore Ander Herrera, arrivé libre de Manchester United. Les Parisiens atteindront finalement la finale de la Ligue des champions en août 2020, mais seront défaits 1-0 par le Bayern.

Messi, la cerise sur le gâteau d'un mercato 2021 XXL

Cet été, pour la dixième bougie des nouveaux propriétaires, et à un an et demi de la Coupe du monde au Qatar, le PSG peut se réjouir d'un palmarès national bien rempli : depuis 2011, le club de la capitale a remporté sept championnats de France, six coupes de France, six coupes de la Ligue et huit trophées des champions.

Mais c'est sur le plan européen que le bât blesse, avec un palmarès toujours vierge mais avec une présence régulière dans le dernier carré. Les dirigeants ont donc mis les bouchées doubles pour remporter la C1 avant "leur" Mondial. Achraf Hakimi, arrière droit recruté 60 millions à l'Inter, Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos et le néo-champion d'Europe Gianluigi Donnarumma, arrivés libres, ont tous rejoint le PSG, entraîneur par Mauricio Pochettino depuis janvier.

Lionel Messi, venu d'une autre dimension, apporte la cerise sur le gâteau. Un sacré cadeau d'anniversaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : routes coupées, toitures envolées... des dégâts dans le sillage des rafales

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EXCLUSIF - "On ne connaissait pas Nordahl Lelandais" : pour la première fois, des invités du mariage où a été enlevée Maëlys témoignent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.