Mercato : Torres proche d'un retour au bercail

Mercato : Torres proche d'un retour au bercail

LIGA : La presse espagnole évoque ce vendredi, un retour probable de Fernanco Torres dans son club formateur de l'Atletico Madrid dès cet hiver. Diego Simeone apprécierait le profil de celui qui fut un véritable buteur par le passé, mais qui végète depuis trop longtemps.

Méconnaissable depuis trop longtemps, l'attaquant espagnol Fernando Torres n'en finit plus de décevoir. Paradoxalement, le profil d'El Nino plairait beaucoup à Diego Simeone, qui en ferait une priorité en vue du mercato hivernal qui approche. Capable de transfigurer certains de ses joueurs, l'actuel technicien de l'Atletico Madrid aurait même proposé l'Italien Alessio Cerci dans le cadre d'une éventuelle transaction, d'après le quotidien ibère As.

Si le Milan AC apprécie beaucoup le profil de Cerci, il ne doit pas oublier que Torres appartient toujours à Chelsea et que forcément, le club londonien aura son mot à dire si jamais les choses s'accéléraient. En tout cas, l'Italie ne convient ostensiblement pas à celui qui a été formé chez les « Colchoneros » et qui y a fièrement arboré les couleurs de l'équipe professionnelle entre 2000 et 2007 (pour un total de 91 buts en 244 matchs). En dix apparitions en Serie A, l'avant-centre n'a marqué qu'un seul but, et encore cela de fin septembre lors d'un déplacement à Empoli.

Il retrouverait un Atletico compétitif

A 30 ans, Torres bouclerait donc la boucle en revenant à Vicente Calderon, un stade dans lequel il a été adulé, avant de s'envoler à Liverpool pour la coquette de 38 millions d'euros. Un passage chez les Reds partiellement réussi, qui a convaincu Chelsea de poser 58,5 millions sur la table en 2010, un transfert qui fait jaser encore aujourd'hui. Car en cinq saisons, ce dernier n'a jamais vraiment convaincu, bien au contraire.

Dans la perspective où cette affaire ne se réaliserait pas début janvier, l'Atletico Madrid sonde également deux autres joueurs capables d'épauler Mario Mandzukic, Raul Garcia et Antoine Griezmann en terme d'animation offensive. Il s'agirait de Lukas Podolski (29 ans), peu utilisé à Arsenal, et de l'espoir suisse Xherdan Shaqiri (23 ans), qui peine à s'imposer au Bayern Munich.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : "Il n’est pas prévu de fermer les frontières", assure Gabriel Attal

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Joséphine Baker : quand un cercueil entre vide (ou presque) au Panthéon

Covid-19 : une étude confirme l'efficacité du rappel vaccinal pour contenir les hospitalisations de la 5e vague

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.