Mercato: Valbuena, un trop gros salaire pour l'OL ?

Mercato: Valbuena, un trop gros salaire pour l'OL ?

MERCATO - Les négociations s'enlisent entre l'OL et Mathieu Valbuena. Si le joueur souhaite toujours faire son retour en Ligue 1, son salaire pose problème.

Mathieu Valbuena reviendra-il en Ligue 1 cette saison ? A l'heure actuelle, le joueur en a envie, et un club, l'OL, souhaite également le rapatriement du milieu de terrain international. Pour ne rien gâcher, son club, le Dynamo Moscou, veut lui aussi se débarrasser de son joueur. Comme il est presque de coutume en Russie, le club a en effet déjà changé d'orientation, et veut désormais donner une connotation plus "russe" à son équipe.

580.000 euros, son ancien salaire mensuel

Bon alors, on conclut ? Pas vraiment au final. Si l'indemnité de transfert ne devrait pas poser de problème au club lyonnais, les négociations achoppent sur le salaire de l'ancien Marseillais. Ce dernier gagne en effet 3,3 millions d'euros net par an, ce qui correspond en France à un salaire de 580.000 euros brut par mois. Selon les informations de L'Equipe, le joueur est prêt à faire des efforts, mais pas à renoncer au plus beau contrat de sa carrière, et ce à bientôt 31 ans. De son côté, l'OL, qui vient de tourner la page Gourcuff, ne peut pas se permettre de mettre à nouveau son vestiaire en danger avec un tel salaire.

A LIRE AUSSI >> Salah à l'AS Rome, Lacazette vers la prolongation, Gourcuff toujours indécis

Reste au final une seule solution, celle d'un coup de main du Dynamo, qui souhaite de toute manière se débarrasser du joueur puisqu'il a mandaté le fameux Jorge Mendes pour lui trouver un point de chute. De leur côté, les dirigeants rhodaniens travaillent sur d'autres pistes. La première mène à Younès Belhanda que l'OL aimerait se faire prêter, mais que le Dynamo Kiev aimerait plutôt vendre. La deuxième piste s'appelle Ronny Lopes que Manchester City aimerait prêter à nouveau après sa saison réussie à Lille l'an passé. Sur ce dossier, les Lyonnais se heurtent à un autre problème: la concurrence de plusieurs clubs, français ou étrangers.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Covid-19 : toujours près de 6000 patients en réanimation malgré une légère baisse des chiffres

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Rentrée scolaire et allégement progressif des restrictions au menu d'un nouveau conseil de Défense

Lire et commenter