Mercedes maintient son contrat avec Michael Schumacher, malgré l'accident

Mercedes maintient son contrat avec Michael Schumacher, malgré l'accident

ACCIDENT - En phase de rééducation après son accident de ski survenu le 29 décembre dernier à Méribel (Savoie), Michael Schumacher semble progresser. Ce lundi, le directeur de Mercedes-Benz s'est montré confiant et a surtout affirmé que la marque allemande conservait tous ses contrats d'image avec le septuple champion du monde de F1.

Alors que la santé de Michael Schumacher reste incertaine, le soutien reste entier. Ce lundi, Dieter Zetsche, le PDG de Dalmier, maison-mère de Mercedes-Benz, a annoncé que la marque maintenait ses contrats publicitaires avec le septuple champion du monde de Formule 1,  accidenté en ski le 29 décembre 2013 à Méribel . Sorti fin juin du coma artificiel dans lequel il était plongé, transporté dans la foulée à l'hôpital de Lausanne, l'Allemand est toujours en rééducation actuellement.

Schumacher a déjà perdu un important sponsor

Et cette nouvelle n'est pas simplement un ''coup'' de communication, alors que le partenariat entre l'athlète et la marque à l'étoile est maintenu depuis l'accident. En réalité, Zetsche envisage une guérison du pilote. ''Nous sommes satisfaits de l'évolution positive et nous espérons vivement que cela va continuer'', a déclaré le directeur dans le quotidien allemand Bild, bien qu'il ne l'ait pas vu depuis l'accident. Ce qui abonde dans le sens des dernières informations médicales au sujet du patient, lequel ''cligne des yeux pour communiquer'' selon les informations du Mirror fin juillet.

En juin dernier, Rosbacher, marque de bouteille d'eau, avait mis fin au contrat la liant à Schumacher tandis que celui-ci était en soins intensifs. Mais Mercedes-Benz ''n'a pas l'intention d'apporter des modifications dans le contrat'' la liant à l'ancien pilote, a assuré Zetsche, qui compte sur Schumacher comme futur ambassadeur de la marque.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

Covid-19 : la France va durcir ses restrictions pour les voyages dans les pays les plus touchés

Lire et commenter