PSG : de Bianchi à Messi, l'histoire d'amour entre l'Argentine et Paris perpétuée

PSG : de Bianchi à Messi, l'histoire d'amour entre l'Argentine et Paris perpétuée

HISTOIRE - En posant ses valises au Paris Saint-Germain, Lionel Messi devient le 17e Argentin à porter les couleurs du club de la capitale, le 7e de l'ère QSI. Une filière souvent spectaculaire…

Un Argentin à Paris. Ou plutôt, encore un. En s'engageant avec le club de la capitale, Lionel Messi est sans doute devenu l'Argentin le plus connu à débarquer au PSG, mais il est loin d'être le premier. Avant lui, seize de ses compatriotes ont plus ou moins marqué l'histoire du locataire du Parc des Princes. La "Pulga" devient désormais le septième joueur argentin de l'ère QSI, et retrouve plusieurs de ses coéquipiers en sélection.

Toute l'info sur

Messi rejoint le PSG

L'histoire d'amour entre le pays d'Amérique du Sud et le Paris Saint-Germain débute dès les années 1970, peu après la création du club. Après quatre saisons au Stade de Reims, l'attaquant Carlos Bianchi s'engage avec Paris en 1977. L'avant-centre, désormais âgé de 72 ans, ne restera que deux saisons. Une période suffisante pour marquer les mémoires des supporters parisiens d'alors : 64 buts en 74 rencontres de Division 1 disputées avant de s'envoler pour Strasbourg.

Suivront plusieurs de ses compatriotes. Ramon Armando Heredia à la fin des années 1970, Oswaldo Ardiles, ou Omar Da Fonseca, devenu depuis un célèbre consultant, dans les années 1980, sans oublier Gabriel Calderon, 113 rencontres sous les couleurs parisiennes entre 1987 et 1990.

Lire aussi

Le PSG grandira ensuite sans le moindre Argentin pendant plus d'une décennie, jusqu'en 2001 et l'arrivée de... Mauricio Pochettino, l'actuel entraîneur du club de la capitale. Le défenseur central, qui portera à plusieurs reprises le brassard de capitaine, restera deux saisons à Paris, pour un total de 95 rencontres.

Il composera la charnière centrale avec son compatriote Gabriel Heinze, arrivé lui aussi à l'été 2001. 132 rencontres plus tard, le défenseur de l'Albiceleste prendra la direction de Manchester United, du Real Madrid, puis de l'Olympique de Marseille, rival historique du PSG. Martin Cardetti, Juan Pablo Sorin puis Marcelo Gallardo porteront également les couleurs rouges et bleues dans les années 2000.

Sous QSI, une attirance accentuée

L'arrivée des Qataris à la tête du Paris Saint-Germain accélère encore l'histoire d'amour avec l'Argentine. Dès l'été 2011, quelques semaines après le rachat, un homme devient le joueur le plus cher de l'histoire de la Ligue 1 à l'époque (42 millions d'euros) : Javier Pastore. Grand espoir du football argentin, le milieu offensif, souvent diminué par des pépins physiques, fait vibrer le Parc des Princes grâce à sa qualité technique. En sept saisons en France, il inscrit 45 buts et délivre 61 passes décisives.

D'autres Argentins débarquent à Paris sous QSI, sans forcément marquer l'histoire du club. C'est notamment le cas d'Ezequiel Lavezzi, resté quatre saisons, ou Giovani Lo Celso, l'espoir qui ne s'est jamais imposé. Angel Di Maria n'en fait pas partie. L'ailier de 33 ans débute cette année sa septième saison avec le PSG, un club pour lequel il a déjà inscrit près de 90 buts. Leandro Paredes et Mauro Icardi, arrivés en 2019, complètent la longue liste. Lionel Messi va désormais tenter, à son tour, d'entrer dans la légende des Argentins à Paris.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Jean Castex et Olivier Véran donneront une conférence de presse à 19h

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.