Michael Schumacher : "des moments de conscience et d'éveil"

Michael Schumacher : "des moments de conscience et d'éveil"

DirectLCI
ACCIDENT - Hospitalisé depuis trois mois et toujours en phase de réveil, Michael Schumacher ''fait des progrès'', selon sa porte-parole Sabine Kehm, qui l'a annoncé dans un communiqué ce vendredi. La situation évolue positivement, alors que des signes qui incitaient déjà à l'optimisme jeudi.

En deux jours, l'espoir renaît. Jeudi, la porte-parole de Michael Schumacher Sabine Kehm annonçait au quotidien allemand Bild que le pilote, toujours en phase de réveil après son accident de ski à Méribel (Savoie) le 29 décembre 2013, ''montrait des signes d'amélioration''. Ce vendredi, elle va encore plus loin. Via un communiqué, Sabine Kehm annonce que la phase de réveil s'accélère.

''Michael montre des moments de conscience et d'éveil, promet-elle. Il fait des progrès sur son chemin. Nous sommes à ses côtés pendant ce long et difficile combat, avec l'équipe du CHU de Grenoble, et restons confiants.'' Ses signes qui incitent à l'optimisme après plusieurs difficultés qui avaient jalonné sa sortie de coma depuis fin janvier. Comme toujours chaque fois qu'il s'agit de la voix officielle du champion, mais c'est la première fois que des symptômes peuvent laisser espérer un réveil.

Pas d'informations supplémentaires "pour respecter l'intimité de Schumacher"

Le porte-parole n'a en revanche pas donné davantage d'informations sur la santé du patient et s'en explique. ''C'est absolument nécessaire pour respecter l'intimité de Michael et de sa famille, et pour laisser travailler l'équipe médicale en toute sérénité'', s'en tenant à sa ligne directrice depuis l'accident.

Plongé dans le coma à son arrivée à l'hôpital de Grenoble, puis opéré de gros hématomes, Michael Schumacher est engagé dans un processus de réveil depuis le 31 janvier dernier. Une phase pendant laquelle toutes les rumeurs se sont propagées, de sa perte de poids (fréquente dans ces cas-là) à un retour sous assistance respiratoire, laquelle serait de mauvais augure.

La semaine dernière, après 100 jours passés dans le coma , la tendance était plutôt au fatalisme. "Plus le temps de réveil est long, moins le diagnostic est bon'', expliquait à metronews le Pr. Philippe Azouvi, tandis que le Pr. Jacques Touchon craignait ''des séquelles importantes, d'autant plus qu'à 45 ans, Schumacher est déjà en âge un peu avancé''. Ces deux derniers jours annoncent-ils un réveil du septuple champion du monde ? Quoi qu'il en soit, le plus tôt sera le mieux.

Plus d'articles

Sur le même sujet