Michael Schumacher : "Je suis ravi de savoir qu'il réagit", révèle Luca Di Montezemolo

Michael Schumacher : "Je suis ravi de savoir qu'il réagit", révèle Luca Di Montezemolo

SANTÉ - L'ancien boss de Ferrari a accordé un entretien à CNN à la mi-mai. Resté proche du pilote, gravement blessé le 29 décembre 2013 lors d'un accident de ski, l'Italien semble en savoir un peu plus sur l'état de santé dans lequel se trouve l'Allemand.

Mis au secret sur les rives du Lac Léman en Suisse, Michael Schumacher poursuit la longue reconstruction qu'une anodine chute à ski a lancée il y a plus de deux ans à Méribel. Depuis, son état de santé demeure tabou, au point que ni sa famille, ni Sabine Kehm, sa fidèle porte-parole, ne le mentionnent ou n'informent le public. Régulièrement, un ami de la famille, ou soi-disant ami, fait souffler un vent d'inquiétude ou d'optimisme.

"Grâce à sa détermination, il va se sortir de cette situation"

Il y a quinze jours, c'est Luca Di Montezemolo, oiseau de mauvais augure en février, qui a apporté une touche d'espoir  au détour d'un entretien accordé à CNN : "Je suis ravi de savoir qu'il réagit", a lâché l'ancien patron de la Scuderia Ferrari, sans s'étendre sur ce que "réagir" signifie pour lui. En revanche, celui qui a remporté cinq titres avec Michael Schumacher est sûr d'une chose : "Grâce à sa détermination, ce qui se révélera crucial, il va se tirer de cette situation très, très compliquée.... Je l'espère bien !"

EN SAVOIR + >>  Les raisons de la discrétion du clan Schumacher

En cette période, Di Montezemolo n'est pas le seul à soutenir Michael Schumacher. Le pilote de F1 Sebastian Vettel et le basketteur NBA Dirk Nowitzki ont constitué deux équipes de All Stars qui s'affronteront le 27 juillet prochain à Mayence dans le cadre d' un match de foot de charité organisé en l'honneur de Schumi

EN SAVOIR + >>  Quand Marca est persuadé que Schumacher va mal

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter