"Michael Schumacher peut marcher à nouveau" assure un hebdo allemand, sa porte-parole dément

"Michael Schumacher peut marcher à nouveau" assure un hebdo allemand, sa porte-parole dément

INTOX – Le magazine allemand Bunte annonce dans son édition de ce mardi que Michael Schumacher, sévèrement handicapé à la suite d'un accident de ski à Méribel il y a deux ans, serait en mesure "de faire quelques pas". Un espoir rapidement et vertement douché par Sabine Kehm, la femme de confiance de l'ancien pilote de Formule 1.

Depuis le 29 décembre 2013, et son accident survenu à Méribel lors d'une sortie de ski, Michael Schumacher est toujours convalescent. Son état de santé, alors qu'il est soigné à son domicile suisse après être sorti de cinq mois et demi de coma, fait l'objet de nombreuses spéculations.

Dans son édition de mardi, le magazine people Bunte titre en une : "Il peut marcher à nouveau". L'hebdo raconte que le septuple champion du monde " est très maigre mais parvient à faire quelques pas avec l'aide de son thérapeute. Il peut même soulever le bras", citant en exclusivité un proche du pilote.

Le rappel à l'ordre de Sabine Kehm

Une excellente nouvelle... rapidement démentie par Sabine Kehm, la fidèle porte-parole de Schumi : "Malheureusement, nous sommes contraint à la suite d'un article récent de dire qu'il n'est pas vrai que Michael peut remarcher. De telles spéculations sont irresponsables, étant donnée la gravité de ses blessures. Le respect de sa vie privée est très important pour Michael. Et malheureusement, cela génère également de faux espoirs pour les gens qui sont concernés (par l'état de santé de Michael, ndlr)", déclare-t-elle dans Bild .  

De son côté et malgré le démenti, Bunte n'a pas l'intention de retirer son numéro de la circulation alors que la dernière information officielle concernant l'état de santé de l'ancien remonte au mois de mai dernier, et il faisait des progrès. 

EN SAVOIR + >> Notre dossier spécial Michael Schumacher

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter