Michael Schumacher : son dossier médical volé et proposé à la vente pour 50.000 euros

Michael Schumacher : son dossier médical volé et proposé à la vente pour 50.000 euros

FORMULE 1 - Nouveau rebondissement dans la convalescence de Michael Schumacher. Lundi, quelques jours après qu'il a été transféré dans une clinique de Lausanne, sa porte-parole Sabine Kehm a annoncé que des documents, présentés comme le dossier médical du pilote accidenté, avaient été volés. Une personne proposerait ce dossier aux rédactions moyennant 50.000 euros. Le CHU de Grenoble, où Schumacher a passé plus de cinq mois, a porté plainte pour vol.

Michael Schumacher est traqué. Depuis le transfert discret de l'ancien pilote de F1 au CHUV de Lausanne après 169 jours de coma consécutifs à une chute à ski à Méribel, l'intrigue qui entoure son état de santé réel ne cesse d'attiser la curiosité. Au-delà des supputations des différents experts, à l'instar du professeur suisse Erich Riederer qui avait prédit que le Kaiser passerait le reste de sa vie dans un fauteuil roulant , il semble que des personnes encore moins bien-intentionnées aient franchi une limite dans l'investigation. Le dossier médical de l'Allemand a été dérobé à Grenoble.  

Le CHU de Grenoble porte plainte

Quelques jours seulement après que Schumacher a été exfiltré du CHU de Grenoble, Le Dauphiné LIbéré révèle sur son site que la direction de l'établissement isérois a porté plainte le 19 juin pour "vol et violation du secret médical". De l'autre côté du Rhin, le tabloïd allemand Bild fait lui mention d'un vendeur qui, pour 60.000 francs suisses (près de 50.000 euros) aurait donné des "détails sur des opérations chirurgicales subies par l’ancien pilote de Formule 1 qui prouveraient la véracité du document qu’il prétend détenir".

Gare à la contre-attaque du clan Schumi

Sabine Khem, la porte-parole du septuple champion du monde, a annoncé lundi que "force était de constater que le dossier médical a été volé. Depuis plusieurs jours, des données présentées comme le dossier médical de Schumacher ont été proposées à des rédactions. Nous ne pouvons présumer de leur authenticité, mais le contenu d'un fichier médical quel qu'il soit est totalement privé et ne peut pas être rendu public", a déclaré la femme de confiance de Schumacher dans un communiqué, reproduit par la BBC . Le clan du Baron Rouge a évidemment menacé de poursuites tous ceux qui achèteraient ou publieraient ces documents confidentiels. 

EN SAVOIR +
>> Retour sur les 169 jours de coma de Michael Schumacher >> Schumacher, de nouveau traqué  

Sur le même sujet

Lire et commenter