Raphaël Varane : "L'équipe de France n'est ni au-dessus, ni en-dessous du lot"

Raphaël Varane : "L'équipe de France n'est ni au-dessus, ni en-dessous du lot"

SPORT
INTERVIEW - Trois jours après sa sortie sur blessure face à Eibar, et à la veille de l'annonce par le sélectionneur de la liste des Bleus pour le match amical France-Colombie le 23 mars, le défenseur des Bleus était de retour sur pied. LCI a rencontré celui qui est aussi l'ambassadeur de Braun à Madrid où l'on a parlé du Mondial en Russie.

Raphaël Varane est sorti sur blessure face à Eibar, samedi. Ce mardi, nous avions rendez-vous avec lui dans un hôtel du centre de Madrid, à l'invitation de Braun, dont il est l'ambassadeur. On a pu constater que le défenseur madrilène (24 ans) était remis sur pied. Une bonne nouvelle pour le Real Madrid (3e de la Liga) et pour l'équipe de France. 


Alors que Didier Deschamps doit annoncer jeudi la liste des joueurs appelés pour affronter la Colombie et la Russie en amical, LCI a évoqué avec le vice-capitaine des Bleus cette Coupe du monde qui se dispute dans moins de 100 jours.  

LCI : La victoire en Coupe du monde, vous y pensez tous les matins en vous rasant ?

Raphaël Varane : Non (Il rit) ! Non, non, non... Mais c'est vrai qu'on a une belle équipe, un bel effectif et quand on commence une compétition, c'est pour essayer de gagner. Donc on y pense de temps en temps quand même.

LCI : Qui sont vos favoris ?

Raphaël Varane : C'est difficile d'en désigner... Il y a de très bonnes équipes, de la qualité, que ce soit le Brésil, l'Allemagne ou l'Espagne. Après dans ce genre de compétitions, il y a toujours des surprises. Ce n'est pas évident de dire qui va gagner.

LCI : Vous placez les Bleus parmi les favoris ?

Raphaël Varane : Oui. Je pense qu'on n'est pas au-dessus du lot mais pas en-dessous non plus. On a nos armes.

LCI : Quelle est la différence entre l'équipe de France finaliste de l'Euro 2016 et celle qui s'apprête à partir au Mondial en Russie ?

Raphaël Varane : C'est une équipe plus expérimentée surtout. Je pense que c'est la principale différence. C'est un groupe qui a plus de vécu et des joueurs qui, depuis deux ans, s'imposent aussi dans les plus grands clubs européens. Ils ont pris de l'expérience et du vécu au plus haut niveau.

Découvrez très prochainement notre interview 100% style de Raphaël Varane.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter