Mondiaux d'athlétisme : la victoire de Gatlin pour les adieux de Bolt ? "Pas le scénario idéal"...

DirectLCI
DÉCEPTION - Contre toute attente, c'est le paria de l'athlétisme mondial, suspendu 4 ans pour dopage, qui a remporté la finale mondiale du 100 m samedi soir. Une victoire de Justin Gatlin qui a gâché la fête pour la dernière compétition d'Usain Bolt et que regrette aussi le président de la Fédération internationale (IAAF) Sebastian Coe.

"Ce n'est pas le scénario idéal". Voici ce qu'a déclaré le patron de l'IAAF à la BBC, qui l'interrogeait sur la victoire polémique de Justin Gatlin, notamment suspendu pour dopage entre 2006 et 2010, face à Usain Bolt.  Sebastian Coe, ancien double champion olympique du 1500 m (1980, 1984), a également espéré que les sifflets, qui ont accueilli le succès de Gatlin, ne perturberaient pas la cérémonie de remise des médailles prévue dimanche soir, surtout en raison de la présence de la légende Usain Bolt, 3e de la course samedi et qui prendra sa retraite à l'issue de ces Mondiaux. 

Je ne ferme pas la porte à la suspension à vie...Sebastian Coe

"Je ne sais pas ce qui va se passer mais on ne doit pas oublier que nous allons dire au revoir à un athlète qui a tant fait pour le sport", a expliqué le patron de l'athlé mondial. Avant de rappeler : "Gatlin a le droit de concourir. Ce n'est pas la journée la plus excitante en perspective pour moi, mais on doit lui accorder un peu de respect". 

Sebastian Coe en a profité pour se dire une nouvelle fois favorable aux suspensions à vie, insistant toutefois sur ses échecs répétés à faire adopter une telle mesure.  "Je ne ferme pas la porte aux suspensions à vie, mais nous avons constamment essayé et nous avons à chaque fois échoué", a-t-il dit. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter