Mondiaux de handball : France-Norvège, la malédiction n'a que trop duré pour les Bleues

DirectLCI
CHERCHEUSES D'OR - Qualifiée face à la Suède vendredi, l'équipe de France va défier la Norvège ce dimanche en finale des Mondiaux de handball. Comme les garçons, les Bleues peuvent s'offrir le titre mondial, leur deuxième après 2003. Gare toutefois aux Scandinaves, championnes d'Europe en titre et bêtes noires des Françaises.

L'or mondial à portée de mains. Après l'argent aux Jeux olympiques de Rio et le bronze à l'Euro, l'équipe de France s'est offert le droit de jouer le titre suprême ce dimanche (à suivre à partir de 17h05 sur TF1) face à la Norvège, tenante du titre et championne d'Europe 2016. Un défi de taille pour les filles d'Olivier Krumbholz, d'ores et déjà assurées de rentrer d'Allemagne avec une neuvième médaille, la cinquième dans un Mondial (l'or en 2003 et trois en argent en 1999, 2009 et 2011) et la troisième consécutive lors d'une compétition internationale. Du jamais-vu jusqu'alors dans l'histoire du handball féminin français. 


Présentes pour la cinquième fois de leur histoire dans le dernier carré d'un Mondial, les "Femmes de défis" ont fait valoir leur vécu pour écarter une novice en la matière, la Suède (24-22), vendredi soir à Hambourg. Ce dimanche, elles devront faire preuve de la même force de caractère pour venir à bout de l'ogre norvégien. Surprises en phase de poules par les Suédoises, les championnes d'Europe en titre se sont depuis montrées irrésistibles en sortant la Russie (34-17) en quarts puis les Pays-Bas (32-23) en demi-finale. Deux nations qui ont terminé respectivement première et quatrième du tournoi olympique disputée en 2016. 

La Norvège, tout sauf des bons souvenirs

L'affaire ne s'annonce pas des plus faciles pour les Bleues, qui viennent malgré tout de conclure un parcours presque sans faute (à l'exception du faux-départ contre la Slovénie) ponctué par une jolie montée en puissance au fil des matches. Car lorsqu'on s'attarde plus en détails sur le passé récent entre les deux formations, il s'avère que les Norvégiennes ne leur ont que trop rarement réussi. Par deux fois, la France s'est inclinée en finale (en 1999 et 2011) face aux terribles Scandinaves. Leur dernière confrontration, en demi-finale des championnats d'Europe l'an dernier, a là aussi tourné à l'avantage de la Norvège (16-20). 


Une bête noire que les Françaises comptent bien dompter. "Il y a un moment, les Norvégiennes, il va falloir arrêter de les respecter !", affirmait l'arrière droite tricolore Alexandra Lacrabère après la victoire sur la Suède, au micro de beIN SPORTS. Et pour cela, elles sont prêtes à aller jusqu'à demander "deux-trois ficelles aux Suédoises" qui ont battu la Norvège, comme le rappelait sa coéquipière, la doyenne de l'équipe de France Camille Ayglon.

En vidéo

FRANCE / SUÈDE - revoir la 1/2 Finale du 15 décembre 2017 sur TMC

Hasard ou pas, l'affiche de cette finale sera la même que celle gagnée par l'équipe de France masculine, fin janvier à l'AccorHotels Arena de Paris. Les "Femmes de défis" espèrent bien pousser le mimétisme jusqu'au bout pour s'offrir un deuxième sacre mondial, après celui de 2003. Si elles venaient à l'emporter face à des Norvégiennes ultra-favorites, la France deviendrait le deuxième pays à s'emparer des deux titres planétaires masculins et féminins sur une même année, après l'URSS en 1982. L'histoire est en marche. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter