Monte Carlo : une finale à l'accent suisse entre Federer et Wawrinka

Monte Carlo : une finale à l'accent suisse entre Federer et Wawrinka

SPORT
DirectLCI
TENNIS – Dimanche, la terre battue du tournoi de Monte-Carlo aura des allures de confédération helvétique. Roger Federer, vainqueur de Novak Djokovic (7-5, 6-2) y affrontera son compatriote et ami Stanislas Wawrinka, vainqueur lui de David Ferrer (6-1, 7-6).

La finale du championnat suisse de tennis sur terre battue se joue cette année à Monaco. Roger Federer et Stanislas Wawrinka vont en effet s’affronter lors de la finale du tournoi de Monte-Carlo après avoir tous les deux remportés leurs demi-finales sans trop de difficulté. Roger Federer a battu Novak Djokovic (7-5, 6-2) et Stanislas Wawrinka s'est défait de David Ferrer (6-1, 7-6).

Finale avant l'heure, le duel entre Federer et Djokovic a tourné court, le Djoker souffrant d'une forte contracture à l'avant-bras. Une blessure qui l'a gêné dans la construction de son jeu. Pourtant, le Serbe, autant à l'ego qu'au talent mené la vie dure à Federer dans le premier set. Ne lâchant son service qu'à 5-5 sur des enchaînements magnifiques de Federer à la volée (7-5). Le second set sera en revanche outrageusement à l’avantage du Suisse, Djokovic ne relevant la tête que pour prendre son dernier jeu de service, refusant de céder sur sa mise en jeu. Mais Federer conclut le match dans la foulée (6-2).

La Suisse est prête pour Roland-Garros

Effet inverse pour Wawrinka qui a totalement déroulé son jeu dans le premier set (6-1). Ferrer n'est pas rentré dans son match et le Suisse ne lui en laisse pas l'occasion. Les points gagnants s'additionnent d'un côté, alors que l'Espagnol n'arrive pas à se régler. Il retrouve cependant la mire dans le second set et vend très chèrement sa peau, ne s'avouant vaincu que dans le tie-break (7-6).

Pour les deux Suisses, cette semaine Monégasque est jusque-là parfaite, permettant, à quelques semaines de Roland-Garros de régler leur jeu de terre battue. D'autant qu'au passage, Federer a sorti Tsonga et Djokovic alors que Wawrinka fait déjoué Ferrer, spécialiste de la surface. Une forme d'autant plus éclatante que Rafael Nadal, battu vendredi paraît loin d'être prêt.  

Sur le même sujet

Lire et commenter