Mort de Maradona : de Pelé à Zidane, de Lula à Macron, la planète salue "El Pibe de oro"

Mort de Maradona : de Pelé à Zidane, de Lula à Macron, la planète salue "El Pibe de oro"

REACTIONS - La légende argentine du football Diego Maradona, qui venait de fêter ses 60 ans, est morte d'une crise cardiaque dans la banlieue de Buenos Aires, mercredi 25 novembre. Derrière lui, il laisse de nombreux fans qui pleurent sa disparition.

La légende s'est éteint. La star du football argentin, Diego Maradona, a succombé à une crise cardiaque dans la banlieue de Buenos Aires. Le champion du monde 1986, l'un des meilleurs joueurs de l'histoire, avait été opéré début novembre d'un hématome à la tête et se trouvait depuis en convalescence. "El Pibe de oro" - le gamin en or - était devenu une icône populaire et nombreux sont ceux qui saluent son talent. 

Toute l'info sur

Diego Maradona, la légende du football argentin, est mort

Diego Maradona, la légende du football, est mort

Quelques instants après l'annonce de sa mort, les réactions se sont enchaînées. Dans le milieu du football, plusieurs clubs où il a évolué lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux. Le premier a été son ancien club de Naples, le SSC Napoli, où il jouait entre 1984 et 1991, qui a tweeté "Ciao Diego" avec une photo de lui, les poings levés en guise de victoire. Diego Maradona avait fait la légende du club du 1984 à 1991, avec 115 buts en 259 matchs. Il y avait notamment remporté deux championnats, en 1987 et 1990.

Les réactions ont évidemment été très vives en Argentine, son pays natal. Le gouvernement argentin a annoncé que trois jours de deuil national seront observés pour honorer la mémoire de Diego Maradona.

En Argentine, le club de la Boca Junior, très populaire dans le pays d'Amérique du Sud, a remercié la légende en se fendant d'un tweet : "Eternas gracias, eterno Diego" (éternels remerciements, éternel Diego). Le joueur argentin avait joué à la Boca Juniors entre 1981 et 1982, mais aussi à la fin de sa carrière, de 1995 à 1997.

De son côté, le joueur portugais, Cristiano Ronaldo évoque "un génie éternel" et  le Brésilien Pelé, autre légende mondiale du football du XXe siècle, a déploré "la perte d'un grand ami et d'une légende". Le joueur suédois, Zlatan Ibrahimović, a pour sa part déclarer: "Diego Maradona n'est pas mort, il est immortel. Dieu a donné au monde le joueur de football le plus doué de tous les temps. Il vivra éternellement."

Parmi les grands joueurs à rendre hommage à Maradona, Lionel Messi a posté une photo de lui en compagnie de la star argentine avec en légende: "Une journée très triste pour tous les Argentins et pour le football. Il nous laisse mais ne part pas, parce que Diego est éternel." 

Zinedine Zidane, lui, a estimé que le décès de l'icône argentine consituait "une perte énorme pour le monde en général, et pour le monde du football".

Hommages en France, de l'OM au PSG

En France, les hommages se sont aussi succédé sur la toile. Plusieurs clubs comme le Paris Saint-Germain, l'Olympique de Marseille et l'Olympique lyonnais ont manifesté leur vive émotion. Le club de l'Olympique lyonnais a tweeté : "Une légende de football nous a quittés". Michel Platini, légende du football français, a déclaré : "C'est notre passé qui s'en va."

Le joueur du PSG, Kylian Mbappé a publié un message suite à la mort de la légende argentine. Au-dessus d'une photo en noir et blanc du footballeur, il a exprimé son chagrin : "Tu resteras dans l'histoire du football pour toujours. Merci pour tout le plaisir que tu as donné au monde entier."

Ancien joueur de l'équipe de France, Manuel Amoros, qui avait rencontré Diego Maradona lors d'un match amical au Parc des Princes, en 1986, a déclaré sur BFMTV : "C'était un joueur exceptionnel, [d'un niveau] qu'on n'aura peut-être plus aujourd'hui"

Le journaliste français, Didier Roustan, a lui aussi exprimé sa peine sur le réseau social Twitter: "Désastre...Diego est parti..." Le polémiste Pierre Ménès a lui aussi rendu hommage au joueur argentin. 

La main de Dieu avait déposé un génie du football sur terre- Emmanuel Macron

Dans la sphère politique, la mémoire du joueur argentin a aussi été saluée. À gauche, notamment, où on se souvient que Maradona s'était fait remarquer par son amitié avec des leaders tels que Fidel Castro ou Hugo Chavez. L'ex président brésilien Lula n'a pas hésité à rendre hommage  à "son génie" et à "sa personnalité unique". 

Toujours en Amérique du Sud,  l'ex-président bolivien, Evo Morales, a salué "un frère" en parlant de la légende de football. En Espagne, le Premier ministre, Pedro Sanchez, a lui aussi tenu à écrire quelques mots sur son compte Twitter : "Avec votre main gauche, vous avez dessiné les rêves de plusieurs générations."

"Maradona c'était aussi un compagnon de combat. Fortune ou pas Maradona était resté du côté du peuple", a tweeté Jean-Luc Mélenchon, président des députés La France insoumise et candidat à la présidentielle en 2022.  

Emmanuel Macron, lui, a réagi dans la soirée, rendant un vibrant hommage à cet "artiste", ce "génie", "ce joueur somptueux", qui restera selon lui "le plus grand footballeur de tous les temps", celui qui "a fait la révolution sur le terrain".

"La main de Dieu avait déposé un génie du football sur terre", écrit encore le chef de l'État dans un communiqué. "Elle vient de nous le reprendre, d'un drible imprévu qui a trompé toutes nos défenses. Voulait-elle, par ce geste, trancher le débat du siècle : Diego Maradona est-il le plus grand joueur de football de tous les temps ? Les larmes de millions d'orphelins y répondent en ce jour par une évidence douloureuse."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - Covid-19 : des chiffres "effroyables" au Royaume-Uni, Johnson met en cause le nouveau variant

EN DIRECT - Justin Trudeau sera le premier dirigeant étranger avec lequel Joe Biden va s'entretenir

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter