Mud Day 2013 : une vraie course au "boue" de l'effort

Mud Day 2013 : une vraie course au "boue" de l'effort

DirectLCI
1/10 Il y a les obstacles mais il y a aussi 13 km à parcourir sur des sols pas toujours propices à un petit footing dominical… Le Mud Day (jour de la boue) porte bien son nom. En rouge et noir, deux journalistes de Metronews qui se sont prêtés au jeu.

Benjamin Girette / Metronews

2/10 Les plus forts passaient tout seul avec un peu d'élan. Pour les autres, il fallait compter sur l'aide de ses amis, collègues... ou d'un(e) inconnu(e).

Muryel Jappont / Metronews

3/10 Tirer sur les bras, sur les t-shirts, mettre la main au panier... à chacun sa méthode pour grimper.

Muryel Jappont / Metronews

4/10 Un filet de 4 mètres à escalader, de l'eau à 4°C, des sacs de sable de 12 kg à déplacer... Quoi qu'il arrive, on reprend le parcours au pas de course

Muryel Jappont / Metronews

5/10 Les plus motivés, ou inconscients, avaient opté pour un déguisement. Sympa mais pas hyper pratique dans les mares de boue.

Muryel Jappont / Metronews

6/10 Quand il faut aller chercher de l'eau avec son seau, ça ne rigole pas !

Benjamin Girette / Metronews

7/10 Et toute l'équipe qui attend la seule fille du groupe pour lui faire la fête, c'est pas beau ça ?!

Muryel Jappont / Metronews

8/10 Le Mud Day, c'est avant tout se serrer les coudes. Quand une personne a un coup de mou, ses collègues l'attendent et l'encouragent. Un vrai sport d'équipe où chacun va au bout de lui-même.

Muryel Jappont / Metronews

9/10 Un jet d'eau pour se décrasser un peu et faire le plein d'eau dans un seau avant d'affronter une montagne de boue... Miam !

Muryel Jappont / Metronews

10/10 De la boue, toujours de la boue. A n'en plus pouvoir.

Muryel Jappont / Metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles