Natation : Florent Manaudou champion du monde du 50m papillon !

Natation : Florent Manaudou champion du monde du 50m papillon !
SPORT

NATATION – Un jour après avoir remporté la médaille d'or avec le relais 4x100m, Florent Manaudou s'est emparé du titre mondial sur le 50m papillon à Kazan (Russie). Le Français s'est imposé en 22"97 devant le Brésilien Nicholas Santos.

Florent Manaudou est bel et bien l'homme le plus rapide du monde sur 50m papillon. Un jour après avoir survolé les séries et sa demi-finale, le nageur français a glané le titre mondial sur sa distance fétiche à Kazan en Russie en s'imposant devant Nicholas Santos en 22"97. Le Hongrois Laszlo Cseh et le Polonais Konrad Czerniak ont fini troisièmes ex aequo en 23"15. Déjà vainqueur du relais 4x100m dimanche après-midi, le champion olympique 2012 du 50m nage libre remporte ainsi sa première médaille d'or individuelle lors des Championnats du monde de natation en grand bassin et assoit sa domination sur le sprint.

A LIRE AUSSI
>> La France conserve son titre de championne du monde du relais 4x100m

Arrivé sur le plot de départ avec l'étiquette de favori, Florent Manaudou a cette fois-ci confirmé les attentes placées en lui, deux ans après avoir échoué à la 8ème place de cette même course à Barcelone. Mal parti, le Français s'est finalement rattrapé sur la seconde partie du 50m pour venir à bout de son plus grand rival, et autre prétendant à la médaille d'or, le Brésilien Nicholas Santos. "Quand on est à la (ligne d'eau) 4, qu'on a fait 22.8 hier (dimanche), forcément on est favori. C'est un statut que j'ai l'habitude d'avoir, mais pas forcément en papillon" a-t-il déclaré au micro de France Télévisions après son sacre.

Un incroyable Grand Chelem en cas de titre sur 50m nage libre ?

Manaudou est devenu le septième champion du monde de l'histoire de la natation française, et le quatrième chez les messieurs, après Yannick Agnel, sacré sur 200m en 2013, Camille Lacourt et Jérémy Stravius, co-champions du monde en 2011 à Shanghai sur 100 m dos. Pour autant, l'aventure russe ne s'arrête pas en si bon chemin pour Manaudou, toujours en course pour un incroyable triplé, relais 4x100, 50m papillon, 50m nage libre, déjà réalisé à Berlin lors des derniers Championnats d'Europe. Samedi après-midi, le nageur de Marseille pourrait définitivement entrer dans une autre dimension s'il venait à accrocher l'or mondial sur 50m nage libre, la course qui l'avait sacré aux JO de Londres en 2012, en détenant les trois titres majeurs (olympique, mondial, européen) de cette spécialité. Tout ça à 24 ans.

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent