Natation : Florent Manaudou papillon d'or, Stravius en argent sur 100 m dos

SPORT

EUROPE - Florent Manaudou, déjà médaillé d'or sur le relais 4 x 100 m nage libre lundi, a remporté sa deuxième médaille d'or à Berlin, mardi, en 50 m papillon. Le Français partage le titre avec le Biélorusse Tsurkin. Jérémy Stravius a terminé 2e du 100 m dos.

Et de deux pour Florent Manaudou ! Le Français a remporté mardi le 50 m papillon, lors des Championnats d'Europe de Berlin, terminant exactement dans le même temps que le Biélorusse Yauheni Tsurkin en 23 secondes tout juste. Le frère de Laure Manaudou remporte déjà son deuxième titre de la compétition après le relais, la veille, en 4x100 m nage libre.

Comptant parmi les favoris de la course au départ, Manaudou ne s'est donc pas manqué. Il est parti très vite et a mené la course presque de bout en bout. Il ne lui a manqué que quelques centimètres pour toucher avant son concurrent biélorusse. "J'ai fini sur un demi-mouvement, un peu en bout de course", avouait Manaudou à l'arrivée, presque déçu de sa course. "Je n'ai pas réussi à passer sous les 23 secondes", son objectif. Mais la médaille d'or est bel et bien assurée.

Stravius argenté sur 100 m dos, Agnel en finale

Un autre champion d'Europe du relais s'est élancé ce mardi : Jérémy Stravius, en 100 m dos. Même s'il a réussi son meilleur chrono de la saison, le Français n'a rien pu faire face au Britannique Walker, archi-favori de cette course. "Satisfait de [sa] nouvelle médaille", le Picard apporte sa quatrième médaille à la France après le relais, Manaudou et Mathieu Rosset, en bronze au plongeon à 1 mètre.

Sorti de justesse des séries, Yannick Agnel a finalement obtenu sa place pour la finale du 200 m nage libre, à l'arrache. Encore en tête à mi-course, le champion olympique de la distance à Londres a ensuite faibli mais a su limiter la casse en terminant 4e, et se qualifie donc au temps, au lendemain de son élimination en série du 400 mètres. "J'ai essayé de donner ce que je pouvais, le principal, c'est de passer", a soufflé le Nîmois à sa sortie du bassin. Il lui reste 24 heures pour préparer sa finale.

Lire et commenter