Natation : Une enfant de 10 ans participe aux Championnats du monde !

SPORT
DANS LE BAIN TRES TOT – Alzain Tareq, âgé de 10 ans, a participé ce vendredi matin aux séries du 50m papillon. Elle inscrit son nom dans l'histoire avec un record de précocité.

Ces championnats du monde de Kazan (Russie) vont laisser une trace indélébile dans l'histoire de la natation. Alzain Tareq, représentante du Bahreïn, a pris part aux séries du 50 mètres papillon ce vendredi. Son résultat - dernière en 41''13 - est anecdotique puisque son âge est l'une des attractions de la compétition. Elle est devenue la plus jeune athlète à participer aux Mondiaux, une prématurité rendue possible par le règlement de la Fédération internationale de natation (Fina) assez flexible, qui ne comporte pas de limite d'âge et permet, par le biais d'invitations, aux "petits pays" d'être conviés.

Encore dans l'eau ce samedi

Le cas de Tareq intrigue et fait réagir la sphère aquatique présente à Kazan. Richard Martinez, entraîneur national au sein de l'équipe de France, n'a pas caché son incompréhension au micro d'Europe 1 : "Je pense que la présence de cette jeune fille du Bahreïn est un contresens par rapport à un tel événement. Ça doit répondre à mon avis à d'autres enjeux que des enjeux purement sportifs, certainement politiques".

A LIRE AUSSI
>>
Des soupçons entourent le sacre du Chinois, Ning Zetao, sur 100m nage libre

Dans le sillage de la très jeune Bahreïnie, Su Moe Theint San (11 ans, Birmanie) a aussi concouru sur 50 mètres papillon avec une élimination à la clé et un chrono en 29''38. Chez les hommes, le Birman, Ahnt Khaung Htut (12 ans) s'est distingué sur le 100m brasse en termes de précocité. Malgré les doutes qui escortent sa présence, Alzain Tareq va poursuivre son apprentissage avec, ce samedi, les séries du 50m nage libre, sa distance de prédilection.

Lire et commenter