NBA : avec New York, sa ville natale, Joakim Noah veut jouer les play-offs

NBA : avec New York, sa ville natale, Joakim Noah veut jouer les play-offs

BASKET - A trois jours de la reprise de la NBA, les New York Knicks rêve plus grand cette saison, grâce notamment aux arrivées de Derrick Rose et Joakim Noah. le Français, de retour dans sa ville natale, est ambitieux. "Jooks" espère que les Knicks parviendront à se qualifier pour les play-offs.

"Pour moi, c’est quelque chose de spécial. Tous les matins, je me réveille et je suis ému. Je suis fier de faire partie de cette franchise". Après neuf saisons passées du côté de Chicago, Joakim Noah a commencé un nouveau défi pour l’exercice 2016-2017. De retour dans la ville qui l’a vu naître, le pivot français affiche de grandes ambitions. Heureux de vivre à la "Big Apple", loue la qualité et la mentalité de l’effectif des Knicks, qui a été largement remanié cet été, avec les arrivées notamment de Noah, Brandon Jennings, Derrick Rose ou Courtney Lee. Dans une interview accordée à l’AFP, le fils du capitaine de l’équipe de France de coupe Davis, "Jooks" confie qu’il y a "beaucoup de bons joueurs et de bonnes vibes".

Viser les play-offs

"Je crois que le groupe est super sain. Il y a encore beaucoup de travail à faire. Il va falloir rester patient. Il peut y avoir des moments difficiles. En présaison, je me suis blessé quelques fois. On n'a pas encore joué avec notre meneur (Derrick Rose). C'est un nouveau style de jeu, un nouveau système. Ca ne va pas être facile, mais j'aime ce groupe", raconte Noah, qui espère que les fans des Knicks vont pouvoir vibrer après deux saisons très compliquées. "Les fans ne sont pas patients. Ce n'est pas une ville où il y a de la patience. C'est une ville qui va super vite, qui est excitée pour cette équipe. Le seul truc qui compte, c'est dans le vestiaire, la mentalité. Si on continue sur cette démarche, avec une mentalité tournée vers la progression, je pense qu'on aura une chance d'aller en play-offs. Pouvoir jouer les play-offs dans une ville comme ça, pour moi, ça veut tout dire", explique le pivot passé par les Florida Gators.

A 31 ans, Joakim Noah a réalisé un rêve en rejoignant les New York Knicks. Dans un entretien paru dans le New York Post en juillet dernier, le numéro 13 des Knicks affirmait qu’il était "fier d'être originaire de New York. Mes parents ont divorcé, mais mon père est un vrai new-yorkais. Finalement, son fils joue pour les New York Knicks désormais, ça représente tout pour moi. Je vais tout faire pour rendre ce moment de ma carrière spécial". Il tentera de mettre à profit sa complémentarité avec l’une des révélations de la saison précédente, Kristaps Porzingis, pour essayer de tutoyer les sommets. "Il a pour moi le potentiel d'être un des meilleurs joueurs de la NBA. Un top 5", assure Noah.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Femme décapitée à Agde : ex-boxeur et ancien candidat FN, le profil du suspect se dessine

Mort d'un étudiant nantais vacciné : l'autopsie renforce l'hypothèse d'un lien avec AstraZeneca

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.