NBA : ces basketteurs français qui gagnent (beaucoup) plus que les footballeurs

NBA : ces basketteurs français qui gagnent (beaucoup) plus que les footballeurs

BASKET – Le Championnat nord-américain, référence mondiale absolue, reprend dans la nuit de mardi à mercredi avec onze Français répartis dans les rangs des 30 franchises en lice. Quatre d’entre eux gagnent bien plus que les stars du foot.

Ils sont toujours aussi nombreux, les piliers de comptoir et autres intellectuels à pointer du doigt "ces footballeurs payés des millions pour taper dans un ballon". Ils sont toujours moins, en revanche, à savoir que, glisser un ballon dans un panier, ou du moins contribuer à ce qu’il y finisse, est bien plus lucratif. C’est encore plus vrai alors que la saison 2016-17 de la NBA, le Championnat nord-américain de basket, débute dans la nuit de mardi à mercredi dans le sillage d’un nouvel accord entre la Ligue et les chaînes de tété qui diffusent (ESPN et TNT). Lesquelles se sont engagées à verser 2,5 milliards de dollars par an jusqu’en 2025 (contre environ 900 millions jusqu’alors). Et, contrairement au foot, ce sont les joueurs qui profitent d’un tel accord, la NBA étant obligée de leur verser 51% de ces revenus. Parmi eux, onze Français qui ont touché le jackpot.

Boris Diaw : "Ce n'est pas choquant, même si on peut penser que c'est beaucoup d'argent"

En premier lieu, Nicolas Batum, devenu cet été le sportif tricolore le mieux payé de l’histoire : Charlotte, après une bonne saison 2015-16, vient de lui offrir un contrat de 120 millions de dollars sur cinq ans. Plus concrètement, le Normand émarge aujourd’hui à 52 557 euros... par journée. De quoi rendre jaloux Karim Benzema, Paul Pogba ou Antoine Griezmann. Voire Tony Parker, qui garde la plus grosse fortune accumulée en NBA (130 millions de dollars selon Le Parisien), mais s’est fait distancer par son ex-coéquipier en équipe de France. Du reste, ils sont quatre – Parker (San Antonio), Joakim Noah (New York), Evan Fournier (Orlando) et Ian Mahinmi (Washington) – à gagner plus d’un million d’euros par mois, soit un salaire supérieur à ceux des footeux les mieux payés. Tout ce petit monde sera, en outre, bientôt rejoint par Rudy Gobert, qui va prochainement signer un contrat avec Utah à 125 millions de dollars… et donc dépasser Batum. Pour l’heure, il ne gagne "que" 2 millions par an.

Lire aussi

    "Parler d'argent, c'est tabou en France. Mais j'ai la chance d'avoir des aptitudes pour faire ce sport. J'ai travaillé dur pour être dans la situation dans laquelle je suis. J'évolue dans un business où, si tu joues très, très bien et que tu as de bons résultats, tu peux être très bien rémunéré. Je ne joue pas que pour ça, mais je bosse pour ça aussi", dit Batum dans Le Parisien. Boris Diaw, qui vient de signer à Utah contre 6 millions d’euros par saison, ajoute : "C'est le business qui veut ça et la NBA est un business avec des franchises qui sont, rappelons-le, privées. Ce n'est pas choquant, même si on peut penser que c'est beaucoup d'argent. La NBA est suivie dans tous les pays du monde. Ses principaux joueurs sont des stars universelles. (...) Si les télés sont prêtes à mettre un tel chèque sur la table, c'est qu'elles y ont un intérêt. Au final, les joueurs sont les premiers bénéficiaires. C'est logique puisque ce sont les principaux acteurs de tout ça."

    Lire aussi

      Rappelons que l’on ne parle ici que des Français. À titre de comparaison, l’Américain LeBron James, le meilleur joueur du monde (mais pas le mieux payé de la NBA), émarge, lui, à plus de 30 millions d’euros par saison, sans compter le bail avec Nike qui lui rapporte... un milliard de dollars par an. C’est simple : sur les cinq dernières années, la superstar a doublé sa rémunération. Et vient ainsi de devenir le deuxième sportif milliardaire de l’histoire. Le premier jouait aussi au basket. Il s’appelle Michael Jordan et il est désormais retraité. Ce qui ne l’empêche pas de gagner 110 millions de dollars par an juste en vendant des chaussures à son nom.

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

      Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

      Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

      EN DIRECT - Israël/Palestine : le Hamas affirme avoir lancé 130 roquettes vers Tel Aviv

      Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

      Lire et commenter

      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.