NBA : Gregg Popovich, coach des Spurs et des États-Unis, charge violemment Donald Trump

SPORT

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

BASKET - Gregg Popovich, considéré comme l'un des meilleurs entraîneurs de l'histoire de la NBA, a critiqué avec virulence Donald Trump, accusant notamment d'"immaturité" le nouveau président des Etats-Unis.

Après les artistes, au premier rang desquels Madonna, au tour des sportifs de livrer leur malaise. Samedi soir, Gregg Popovich, entraîneur mythique aux cinq bagues de champion NBA avec les San Antonio Spurs de Tony Parker, et récemment nommé à la tête de l’équipe nationale des États-Unis de basket, s’est en effet laissé aller à une attaque particulièrement virulente à l’encontre du nouveau président du pays, Donald Trump.

Voir aussi

"On est arrivé à un point où il est difficile de croire tout ce qui sort de sa bouche, c'est vraiment impossible", a ainsi asséné cet ancien membre des forces armées américaine, lors de la conférence de presse normalement dédiée au prochain match de son équipe à Cleveland. La cause de son courroux ? Les accusations lancées par Donald Trump contre les médias depuis le siège de la CIA, pointant leurs mensonges concernant le nombre de personnes présentes lors de sa prestation de serment, la veille.

Lire aussi

"Au lieu de rendre hommage aux 117 (employés de la CIA morts en service, ndlr), célébrés par le mémorial devant lequel il se trouvait, il a parlé des chiffres de spectateurs, a commenté le coach. C'est inquiétant, je me sentirais mieux si la personne qui occupait le poste (de président des États-Unis) avait la maturité, l'équilibre émotionnel et psychologique d'une personne de son âge."

Lire aussi

Sur sa lancée, Gregg Popovich a ajouté : "C'est dangereux et ce n'est bien pour personne, j'espère qu'il va faire du bon boulot, mais il y a une différence entre respecter la fonction de président et celui qui est en poste. Le respect se mérite ! Et c'est difficile de respecter quelqu'un, alors que nous avons tous des enfants, et que lui tient des propos misogynes, xénophobes, racistes et se moquant des handicapés."

Voir aussi

L’entraîneur a, cependant, tout de même trouvé une raison de se réjouir : "Voir toutes ces manifestations, avec tous ces gens réagissant à la façon dont il se comporte, m'a fait du bien, je me suis dit 'Tu vis dans un pays où beaucoup de gens veulent le meilleur pour leur pays.'" On n’attend plus, désormais, que le tweet vengeur de Donald Trump en réaction.

En vidéo

Les stars américaines se mobilisent contre Donald Trump

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter