NBA : Parker et Diaw terrassés par Séraphin

SPORT

BASKET - On attendait Parker et Diaw, c'est un autre Français qui s'est illustré. Kevin Séraphin a porté vers la victoire Washington face à San Antonio dans la nuit de mardi à mercredi. L'intérieur a été brillant dans le quatrième quart-temps, avec 11 points marqués.

Dix ans et dix-sept matches que Washington attendait ça. Les Wizards ont enfin réussi à battre les Spurs de San Antonio, dans la nuit de mardi à mercredi, tombés sur le parquet du Verizon Center (101-93). Et ce succès doit beaucoup à un homme : Kévin Séraphin. L'intérieur international français (25 ans, 2,08 m pour 126 kg), longtemps cantonné sur le banc, a surgi au meilleur des moments, dans le dernier quart-temps, pour faire tomber les champions en titre.

Parker et Diaw éteints

Ce n'est qu'à 11 minutes de la fin que Randy Wittman s'est décidé à faire revenir sur le terrain Séraphin, jusqu'ici limité à 6 petits points. Et après un premier tir raté, le festival a commencé : deux paniers de suite, un rebond offensif suivi d'un layup avec la faute... Au final, la copie est plus que propre avec 17 points (dont 11 dans le dernier quart) à 75% aux tirs, 8 rebonds, 1 passe et 2 fautes provoquées en 19 minutes de jeu.

Le travail bien fait et la victoire quasi acquise, Wittman pouvait faire ressortir son impact player sous les applaudissements des 18.000 spectateurs et sous les yeux de ses compatriotes Tony Parker (14 pts) et Boris Diaw (8 pts, 3 rbds). Et le grand Guyanais avait de quoi avoir sourire à la fin de la rencontre. ''Cela faisait longtemps (qu'on ne les avait pas battus), je suis excité et heureux.'' Le Français devra maintenant enchaîner à Chicago où il pourra batailler avec un autre tricolore sous la raquette : Joakim Noah.

La vidéo du très gros match de Séraphin :

Lire et commenter