NBA : Tony Parker en finale... mais blessé

SPORT
DirectLCI
BASKET - Vainqueurs de Portland dans la nuit de mercredi à jeudi les San Antonio Spurs sont qualifiés en finale de Conférence. Mais Tony Parker, le meneur international français, s'est blessé à la cuisse gauche. Rien de grave, assurent les Spurs.

Du bon boulot. Devant de bout en bout, vainqueur de trois quart-temps sur quatre, San Antonio s'est à nouveau qualifié pour la finale de la Conférence ouest, dans la nuit de mercredi à jeudi, en dominant pour la quatrième fois en cinq matches les Blazers de Portland de Nicolas Batum (104-82). Une qualification express qui permet aux Spurs d'attendre sereinement la fin de l'autre série, qui oppose les Clippers du polémique Donald Sterling à Oklahoma City du MVP Kevin Durant, qui pourrait livrer son verdict la nuit prochaine.

Tony Parker pourra profiter de ce temps pour se reposer. Dans ce match 5, le meneur de jeu all-star affiche une ligne de statistiques inhabituelle : aucun point en 10 minutes. La raison? TP est sorti blessé à la cuisse gauche, lors du deuxième quart-temps, filant directement au vestiaire. ''Je ne peux rien vous dire de plus (sur sa blessure), il a juste dit qu'il ne pouvait pas revenir pour la deuxième partie du match', a expliqué son coach, Gregg Popovich. Avant que Tim Duncan, son coéquipier, ne se montre plus rassurant : '''C'était juste une mesure de précaution, le staff n'a pas voulu que cette blessure s'aggrave.''

Une revanche Miami - San Antonio ?

Il devrait donc être de retour pour la finale de conférence, même si ses coéquipiers ont montré qu'ils pouvaient largement dominer sans lui, qui fut essentiel dans la série remportée au forceps face à Dallas (4-3) . Sauf que ce ce petit pépin, qui suit son absence pendant quatorze matches entre février et avril pour des problèmes au dos, vient freiner le retour au premier plan de Parker.

La revanche de la dernière finale NBA reste en tout cas possible. Car dans l'autre moitié de tableau, Miami a également décroché sa qualification après cinq matches face à Brooklyn, dont un dernier la nuit dernière (victoire 96-94), avec 29 points de LeBron James et 28 de Dwyane Wade. Le Heat disputera ainsi sa 4e finale consécutive, ce que seuls les Lakers et les Celtics avaient réussi jusque-là.

Lire et commenter