Neymar "blessé et en danger pour Madrid" : à neuf jours de PSG-Real, la presse espagnole s'emballe

REVUE DE PRESSE - À neuf jours du huitième de finale retour de Ligue des champions, le PSG se retrouve avec une épée de Damoclès sur la tête. Neymar, sorti sur civière dimanche soir lors du Classique face à l'OM (3-0), est incertain pour le choc. De quoi galvaniser les médias ibériques, et principalement ceux qui sont pro-madrilènes.

Tout s'est passé en une fraction de seconde. Dimanche soir, Neymar a glacé le Parc des Princes. Sa blessure à la cheville a terni la nette victoire du PSG (3-0) face à l'OM lors du Classique, en clôture de la 27e journée de Ligue 1. À la 77e minute, sur une action anodine, le Brésilien, au duel avec Bouna Sarr, a mal reposé son pied et a vu sa cheville tourner. De longues minutes à terre, les mains sur son visage crispé par la douleur, le numéro 10 parisien, incapable de se relever, est finalement sorti sur civière. Plus tard, c'est en béquilles et strappé qu'il a quitté l'enceinte francilienne pour passer un scanner de contrôle à l'Hôpital américain de Neuilly. 


Effectué dans la nuit, le premier bilan a permis d'écarter une fracture ou une entorse grave de sa cheville droite. Malgré ces nouvelles rassurantes, ce pépin physique tombe au plus mauvais moment. Car, voilà le PSG est suspendu au chevet de l'enfant de Santos, à neuf jours de la réception du Real Madrid en huitième de finale retour de la C1. Battus 3-1 à l'aller, les Parisiens sont désormais engagés dans une course contre la montre pour le remettre sur pied.

La blessure de Neymar affole l'Espagne

D'autant que cela n'est pas passé inaperçu en Espagne. Forcément, les quotidiens sportifs pro-Real ont été les premiers à s'emparer du sujet. "La cheville de Neymar fait trembler le PSG", écrit Marca, quand AS fait craindre le pire avec son "Alarme Neymar". À Barcelone, aussi, la blessure de l'ancien pensionnaire du Camp Nou fait beaucoup parler. "Alerte Neymar : blessé et en danger pour Madrid", commente Mundo Deportivo, à l'instar de Sport qui insiste sur le fait que "Neymar est en danger contre Madrid." Une manière d'ajouter de la pression sur Paris, déjà condamné à l'exploit pour sortir les Madrilènes, qui ne sont rien que les doubles tenants du titre.

Car si le coach Unai Emery s'est dit plutôt "optismiste" après le Classique, rien n'indique à ce jour que Neymar sera remis le 6 mars. L'IRM pratiquée ce lundi pour connaître la gravité de la lésion du joueur le plus cher de l'histoire (222 millions d'euros, ndlr) devrait toutefois permettre d'y voir plus clair sur les chances de le voir fouler ou non la pelouse face au Real Madrid. D'ici là, les spéculations sur une possible absence du Brésilien vont continuer à aller bon train.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar la superstar du PSG

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter