Neymar n'en a pas fini avec le parquet espagnol

SPORT
JUSTICE - Le feuilleton judiciaire continue pour Neymar. Le parquet espagnol souhaite que l'attaquant brésilien soit jugé, au même titre que son père, pour avoir trompé un fonds brésilien d'investissement lors de son transfert à Barcelone en 2013, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Le ministère public de l'Audience nationale, juridiction chargée des affaires complexes, a demandé que le joueur et son père Neymar Da Silva Santos soient jugés pour "corruption entre particuliers" aux côtés de l'ancien président du FC Barcelone, Sandro Rosell, et du club en tant que personne morale. lls sont poursuivis sur plainte du fonds d'investissement DIS qui possédait 40% des droits sportifs du joueur. 

A LIRE AUSSI >>  Evasion fiscale : Neymar doit 46 millions d'euros au fisc

Le montant du transfert du joueur avait officiellement été chiffré à 57,1 millions d'euros, dont 40 millions pour la famille du joueur, mais la justice espagnole estime ce montant à au moins 83,3 millions.Si jamais ils étaient effectivement jugés, le joueur et son père risqueraient une peine de prison de six mois à deux ans et une amende considérable.

Devant le juge d'instruction, le joueur avait basé sa défense sur le fait qu'il ne faisait que signer les contrats que lui donnait son père sans en examiner les détails. Ce n'est pas la premier joueur du FC Barcelone à se trouver dans une telle affaire. En effet, Messi, a été jugé la semaine dernière pour fraude fiscale. Il avait utilisé la même ligne de défense que son coéquipier.

Sur le même sujet

Lire et commenter