Nouveau numéro 1 mondial, Andy Murray s'impose à Paris

Nouveau numéro 1 mondial, Andy Murray s'impose à Paris

PATRON – Assuré d’être numéro 1 mondial lundi, Andy Murray a confirmé son emprise sur le tennis masculin en remportant ce dimanche, pour la première fois de sa carrière, le Masters 1000 de Paris aux dépens de John Isner (6-3, 6-7, 6-4).

Andy Murray assume parfaitement son nouveau costume de numéro 1 mondial. Au lendemain de son accession au trône du classement ATP, le Britannique a confirmé qu’il était bel et bien le patron du circuit en dominant l'Américain John Isner en finale du Masters 1000 de Paris ce dimanche après-midi après 2h19 de jeu (6-3, 6-7, 6-4).  La finale a été très accrochée à cause de l'efficacité d'Isner, un géant de 2,06 m classé à la 27e place mondiale, au service (18 aces et 74% de premières balles). L'Écossais a parfois été sur la défensive face aux coups droits puissants d'Isner, mais il a souvent réussi à lui faire jouer le coup de trop grâce à sa couverture de terrain.

Il sera le favori du Masters de Londres

Battu par Novak Djokovic en finale l’an passé, Murray a cette fois-ci accroché, pour la première fois de sa carrière, son nom au palmarès du tournoi parisien, son huitième de la saison, le quatrième de suite après Pékin, Shanghai et Vienne ! Des chiffrent qui témoignent à merveille de l'ultradomination du tennisman de 29 ans, qui possède désormais 405 points d'avance sur le Serbe au classement ATP, à une semaine du Masters de Londres (13-20 novembre) réunissant les huit meilleurs joueurs de l'année. Un tournoi qu'il abordera inévitablement dans la peau du grand favori.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Portugal-France : les Bleus qualifiés, ils affronteront la Suisse en 8e de finale

    Impôt sur les successions, retraite à points, tarification du carbone... Les propositions phares du rapport remis à Macron pour l'après-Covid

    Covid-19 : que sait-on du nouveau variant Delta Plus découvert en Inde ?

    Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

    Suicide en prison de John McAfee, créateur de l’antivirus du même nom

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.