Oleg Tinkov tacle les équipes françaises, Thomas Voeckler le remet en place

Oleg Tinkov tacle les équipes françaises, Thomas Voeckler le remet en place

CYCLISME – Le sulfureux propriétaire de l’équipe de Peter Sagan et Alberto Contador, Oleg Tinkov s’est lâché sur Twitter à propos du Tour de France, d’ASO et des équipes françaises. Thomas Voeckler était là pour le calmer.

Dans le petit monde du cyclisme, c’est peu dire qu’Oleg Tinkov dénote. Le milliardaire russe, propriétaire de l’équipe éponyme, est un spécialiste des déclarations à l’emporte-pièce et des coups de pression. Son ambition est de relancer le business du vélo, en poussant notamment l’UCI à répartir les droits TV entre les équipes du circuit et imposer un salary cap. Au point qu’il rêve de s’affranchir des instances mondiales et créer un circuit fermé, sorte de NBA du cyclisme.

Ce jeudi, le milliardaire s’est lancé dans une multitude de provocation, visant notamment Christian Prud’homme et ASO. L’idée étant une nouvelle fois de mettre la pression sur le patron du Tour et d’imposer ses vues, largement appuyées par Velon, syndicat de onze équipes du circuit, parmi les plus puissantes, qui est en guerre ouverte avec l’UCI.

"Que vont-ils faire de leur chauvinisme et leur arrogance ?"

Les provocations n’ayant pas touché le patron d’ASO, Tinkov passe alors à la vitesse supérieure , en s’en prenant directement aux équipes françaises. "Je pense que Prudhomme mangera sa cravate si je me lance et rachète aujourd'hui l'équipe Europcar. Tinkov propriétaire d'une équipe française, quel bor... là-bas".

Puis en ajoutant : "Bonne idée ! D'acheter toutes les mauvaises équipes françaises et créer son propre Tour de France. Maintenant, A.S.O veut me punir, mais si j'achète une équipe française avec des coureurs français, que vont-ils faire de leur chauvinisme et leur arrogance ?"

 Voeckler recadre le milliardaire 

C’en est trop pour Thomas Voeckler qui, d’un seul tweet, remet en place l’excentrique russe. "Notre équipe n'est pas une pute. Aussi petite qu'elle a toujours été, elle n'a jamais eu besoin de vous pour exister, ou pour disparaître. Cordialement". Touché, Tinkov calme le jeu et tente de rallier le Français à ses revendications.

"Pute ? Jamais je n’ai utilisé un mot aussi fort ! Tommy, tu es mon français favori, et la caméra t’adore aussi. Et si ASO partageait son argent avec votre équipe, elle n’exploserait pas et tes coéquipiers n’auraient pas à chercher une équipe pour l’an prochain." C’est pas gagné. 

A LIRE AUSSI >>  William Bonnet, blessé et contrôlé

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron désormais confirmées en France

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Présidentielle 2022 : que retenir du premier meeting de campagne d'Éric Zemmour ?

Prime de Noël 2021 : à quelle date sera-t-elle versée et pour quel montant ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.