OM : "Margarita retourne à ton vrai métier, femme au foyer", la banderole sexiste des supporters et autres noms d'oiseaux

SPORT

FOOTBALL - Rien ne va mieux à l'OM. Encore tenus en échec dimanche soir par Bordeaux au Vélodrome (0-0), les joueurs marseillais, le staff et la propriétaire ont été visés par des banderoles sans concession. Une preuve de plus qui démontre le climat délétère dans lequel s'enlise le club phocéen. Passage en revue des messages venus des tribunes.

Pour voir du spectacle dimanche soir au Vélodrome, il fallait tourner la tête vers les tribunes du stade. Là où, depuis le 13 septembre dernier, les fans de l'OM attendent désespérément de voir leur équipe enfin s'imposer. Mais face à Bordeaux, comme depuis la réception de Bastia, le miracle n'est pas arrivé et le show y a été aussi triste que sur la pelouse.

"Des chèvres", "Laburne out"

Margarita Louis-Dreyfus ("retourne à ton vrai métier, femme au foyer"), la propriétaire, Vincent Labrune, le président ("Laburne Out"), Michel et ses joueurs ("des chèvres") n'ont pas été épargnés. En voici un petit florilège

EN SAVOIR +
>> OM-BDX (0-0) : revivez le match dans les conditions direct 

Le match s'est terminé dans une atmosphère tout aussi détèstable, devenue monnaie courante du côté de Marseille, les soirs de match. Les forces de l'ordre ont dû intervenir aux pieds des virages dans le temps additionnel pour prévenir une potentielle invasion de la pelouse. Cinq personnes ont même été interpellées pour des lancers de fumigènes ou de projectiles. 

À LIRE AUSSI  >>  Devant cet OM, "je souffre", nous confiait Marcel Dib

Les "chèvres" qui coursent René Malleville, un des supporters emblématiques de Marseille, sur l'air de Benny Hill

Le vloggeur Bengous résume le sentiment des supporters marseillais à sa façon

Lire et commenter