On a testé le "miha bodytec", la nouvelle tendance pour se remuscler rapidement

On a testé le "miha bodytec", la nouvelle tendance pour se remuscler rapidement

BIEN-ETRE - On a testé pour vous le concept de l'électro-stimulation musculaire, un sport qui s'affiche de plus en plus sur les réseaux sociaux.

Les fêtes de Noël, l’épiphanie, la galette des rois… Il est grand temps de se remettre au sport, non ? Sur les réseaux sociaux, le miha bodytec fait beaucoup parler de lui, notamment grâce à des peoples qui s’affichent avec des combinaisons, Usain Bolt en tête. LCI a cherché à en savoir plus sur cette nouvelle tendance : alors, ça vaut le coup ou pas ?

"C’est un concept qui s’appuie sur l’electro-stimulation et qui se combine avec des mouvements volontaires", nous explique Jérôme Bie, coach sportif. Un procédé qui ne fait pas mal, on vous rassure, et qui a le mérite d’être efficace. Vingt minutes de miha bodytech équivalent en effet à…4 heures de sport. Alors, prêt(e) à vous lancer ?  

Toute l'info sur

Les Matins LCI

Lire aussi

Ce vendredi 16 février 2018, Coralie Dioum, dans sa chronique "Parlons... bien-être", nous parle du miha bodytec. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 16/02/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : des proches de victimes du Bataclan et des policiers entendus ce mercredi

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.