"On a touché le fond" : l'OM désormais seul détenteur du record de défaites consécutives

Expulsion de Leonardo Balerdi, ce mercredi 25 novembre au stade Vélodrome, lors de la rencontre OM - FC Porto en Ligue des champions.

À JAMAIS LES PREMIERS - Battu par Porto, l'OM signe son treizième échec (2-0) de rang en Ligue des champions, un record. Le club abandonne en outre tout espoir de qualification pour la suite de la compétition.

Le "cauchemar" continue et c’est désormais par un triste record que Marseille se sera démarquée cette saison. À l’issue d’une nouvelle défaite face au FC Porto (2-0), ce mercredi 25 novembre à domicile, l’OM est devenu le premier club à cumuler treize revers d’affilée en Ligue des champions. Les Phocéens détrônent les Belges d’Anderlecht, auteurs d’une série de douze déconvenues entre 2003 et 2005.

Marseille n’avait encore marqué aucun but lors des trois premières rencontres du groupe. Dans un stade Vélodrome vide, les Olympiens se sont une fois de plus montrés incapables de concrétiser dans les cages malgré une refonte de la composition - Dimitri Payet et Darío Benedetto remplacés par Luis Henrique - première titularisation - et Valère Germain, Leonardo Balerdi en défense centrale. Après une première période engagée, c’est bien Zaidu Sanusi qui parvenait à ouvrir la marque pour Porto dès la deuxième occasion, sur corner.

À l’heure de jeu, André Villas-Boas changeait son fusil d’épaule et faisait entrer Payet, Benedetto et Cuisance. Mais Balerdi s’est chargé de doucher les espoirs d’un rattrapage au score, l’Argentin concédant un penalty fatal (72e, par Sérgio Oliveira) alors même que l’exclusion de Marko Grujić après deux jaunes forçait les Portugais à jouer à dix depuis trois minutes. 

"On a touché le fond", a réagi l’entraîneur de l’OM. "On l'avait déjà touché à Porto [à l’aller le 3 novembre, ndlr], mais aujourd'hui on a tout donné, avec envie et détermination. (…) Le match était équilibré en première mi-temps, on a beaucoup de malchance, tout le temps. Ensuite Léo a fait une grosse erreur, il n'a pas besoin de causer penalty, à 2-0 le match était fini pour nous."

"Il faut rester mesurés. Marseille était bien préparé et a été plus agressif qu'à l'aller", a quant à lui estimé Sérgio Conceição, le coach du FC Porto. "On a eu des difficultés dans le jeu, Marseille a tenu nos attaquants grâce à Kamara et Rongier, heureusement on a réussi à marquer en fin de première période et ça s'est amélioré."

Lire aussi

Éliminé de Ligue des champions, Marseille peut encore viser une troisième place et un reversement en Ligue Europa. Trois points la séparent de l’Olympiakos, défait (1-0) un peu plus tôt par Manchester City désormais assuré d’une qualification en 8e. L’OM doit retrouver mardi prochain Le Pirée, qui n’avait triomphé que d’un point à l’aller face aux Olympiens. 

Dans l’intervalle, ces derniers pourront préparer la confrontation face à Nantes ce samedi  en Ligue 1. En championnat, l’OM peut déjà se consoler d’un enchaînement de trois victoires et d’une sixième place malgré deux journées de retard. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Royaume-Uni : des colis envoyés aux plus démunis provoquent l’indignation

Lire et commenter