Open Rio de Janeiro : Rafael Nadal ne répond plus

Open Rio de Janeiro : Rafael Nadal ne répond plus

DirectLCI
TENNIS - Même la terre battue ne sauve plus Rafael Nadal. Samedi au Brésil, le numéro 3 mondial a été éliminé en demi-finale de l'Open de Rio de Janeiro par Fabio Fognini, en trois sets (1-6, 6-2, 7-5). Une nouvelle déception pour le Majorquin et un exploit pour l'Italien, qui affrontera David Ferrer en finale.

On l'avait quitté il y a trois semaines à l'Open d'Australie, lors d'un échec cuisant face à Tomas Berdych. Ce jour-là, Rafael Nadal n'avait pas existé face au Tchèque, battu à plate couture en trois sets (6-0, 6-2, 7-6 [5]), et avait quitté le tournoi du grand Chelem dès les quarts de finale.

LIRE AUSSI >> Open d'Australie : Nadal sèchement éliminé par Berdych

Samedi à Rio, le Majorquin a été un peu moins baladé sur le court lors de son affrontement avec Fabio Fognini, mais le résultat fut le même. Le nonuple vainqueur de Roland-Garros a mordu la poussière en demi-finale d'un tournoi sur terre battue qu'il avait remporté l'année dernière. Il avait pourtant tranquillement remporté le premier set 6-1 mais a subi les foudres dans l'Italien lors des deux suivants (2-6, 5-7).

Il ne l'avait jamais battu

"Je suis très heureux d'avoir joué contre le meilleur joueur du monde sur cette surface, a commenté Fognini après la rencontre, dans des propos relayés par l'Agence France Presse. Je me trouvais à un moment très difficile de ma carrière, car je ne jouais pas bien, mais le travail paye et je suis heureux." Le 28e joueur mondial, qui n'avait jamais battu Nadal avant ce weekend, rencontrera un autre Espagnol en finale, la tête de série N.2 David Ferrer qui a disposé de l'Autrichien Andreas Haider-Maurer (7-5, 6-1) lors de l'autre demi-finale.

LIRE AUSSI >> Tennis : quand Nadal perd contre le 127e mondial

Quant à Rafael Nadal, qui n'avait pas disputé un seul match de compétition entre son échec à Melbourne et ce tournoi brésilien, l'heure est désormais à la préparation des Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami, prévus à la mi-mars. Histoire d'éviter de nouvelles contre-performances...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter