Optimiste, Felipe Massa a vu la bouche de Michael Schumacher bouger

Optimiste, Felipe Massa a vu la bouche de Michael Schumacher bouger

DirectLCI
ACCIDENT – Le Brésilien a rendu visite à son ancien coéquipier après avoir quitté Jérez où les écuries de F1 testent leurs nouvelles monoplaces. Selon lui, et bien qu'il se défende de donner tout avis médical, l'Allemand manifeste des réactions. Rassurant.

On n'avait plus de nouvelles du clan de Michael Schumacher depuis le 13 février dernier. Alors, quand Felipe Massa a raconté la visite qu'il a rendue à son ami, il a fait souffler un nouveau vent d'optimisme, jeudi. Le Brésilien, qui a piloté aux côtés de Schumacher le temps d'une saison en 2006 chez Ferrari, a tenu à aller au chevet de son ex-coéquipier juste avant la phase de test à Bahrein.

"Michael Schumacher paraissait normal"

A Grenoble, où le Kaiser est toujours hospitalisé depuis le 29 décembre dernier à la suite d'un accident de ski survenu à Méribel , le Brésilien a donné son avis sur l'état dans lequel se trouve Schumi : "Quand je l'ai vu, cela m'a semblé positif. Il dort et je suis très optimiste, car il paraissait normal. Je lui ai parlé, je lui disais tout ce que je faisais à Jerez (où les écuries effectuent leurs tests, ndlr) - sur ma voiture, la nouvelle équipe et tout - je lui ai dit de se réveiller plusieurs fois … Nous devons y croire. C'est un homme très fort, un très grand homme", reprend le site Internet Crash.net .

Après avoir entamé un processus de réveil le 30 janvier dernier , puis surmonté une infection pulmonaire , Schumacher lutte toujours pour tenter de sortir du coma. Là encore, Massa, nouveau pilote Williams, a souhaité prendre les choses du bon côté : "Je ne suis pas médecin", a-t-il précisé avant de donner un détail auquel ses fans et la famille du septuple champion du monde vont s'accrocher : "A plusieurs reprises, il a montré quelques réactions avec sa bouche." Une touche d'optimisme bienvenue alors que Schumi entame sa huitième semaine d'hospitalisation. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter