Les JO de Tokyo se tiendront sans spectateurs à cause du Covid-19

Les JO de Tokyo se tiendront sans spectateurs à cause du Covid-19

SPORT - Il n'y aura "pas de spectateurs" sur les sites des Jeux olympiques à Tokyo qui s'ouvriront le 23 juillet, a annoncé jeudi la ministre des JO Tamayo Marukawa.

Sans public et avec un état d'urgence : ce sont des Jeux olympiques inédit que s'apprête à accueillir Tokyo. Les organisateurs ont annoncé ce jeudi que les épreuves sportives se déroulaient en l'absence de spectateurs, à cause de la flambée épidémique dans le pays. 

"Je pense que nous pouvons organiser des Jeux en toute sécurité grâce à ces mesures", a essayé de rassurer le Premier ministre Yoshihide Suga, précisant que l'état d'urgence s'appliquerait jusqu'au 22 août, soit bien après la fin des JO, le 8 août. "Nous devons renforcer les mesures pour éviter que les infections ne se propagent à nouveau dans tout le Japon, compte tenu de l'impact des nouveaux variants", a-t-il ajouté, alors que le variant Delta, plus contagieux, représenterait désormais environ 30% des cas au Japon.   

"Nous soutiendrons toutes les mesures"

Cette annonce est intervenue quelques heures après l'arrivée à Tokyo du président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach. "Nous soutiendrons toutes les mesures qui permettent d'avoir des Jeux Olympiques et Paralympiques en toute sécurité pour les Japonais et pour les participants", a expliqué Thomas Bach avant de prendre part en ligne - étant obligé d'observer une quarantaine de trois jours - à une réunion sur la question cruciale des spectateurs locaux aux JO.

Lire aussi

Quelque 11.000 sportifs sont attendus aux JO de Tokyo, où des mesures draconiennes anti-Covid ont été imposées pour tous les participants. Alors que l'archipel nippon a été relativement épargné jusqu'ici par la pandémie de Covid-19, avec environ 14.900 décès officiellement recensés depuis début 2020, son programme de vaccination n'a accéléré qu'à partir de mai. À peine plus de 15% de la population a été entièrement vaccinée jusqu'à présent, et des experts craignent que le variant Delta ne provoque une nouvelle vague susceptible de submerger les hôpitaux du Japon, qui a déjà connu trois états d'urgence depuis l'année dernière.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Sans le nommer, Emmanuel Macron critique Eric Zemmour sur les prénoms

Diagnostics énergétiques : mauvaise surprise pour les propriétaires

Éric Zemmour sur LCI : nous avons vérifié 6 de ses déclarations

REVIVEZ - PSG-Manchester City (2-0) : la soirée magique de Paris, premier but de Messi

Déremboursement des tests : esquiver le pass sanitaire jusqu'au 15 novembre, une stratégie viable ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.