Parker, Henry, Onteniente... ce que vous avez manqué ce dimanche matin

Parker, Henry, Onteniente... ce que vous avez manqué ce dimanche matin

SPORT
DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous. Avec un petit détour par les Etats-Unis avant de revenir en France sur les routes de Paris-Nice.
  • Thierry Henry, première manquée. Si la saison a repris dans la nuit de samedi à dimanche en Major League Soccer (MLS), elle s'est lancée sans le meilleur buteur de l'équipe de France. Henry n'a même pas fait le déplacement avec son équipe du Red Bull de New York à Vancouver (défaite 4-1), sans que la raison de son absence ne soit expliquée. Il pourrait faire son retour samedi prochain.
  • Tony Parker, retour remarqué. Mis de côté par son coach afin qu'il se repose, Tony Parker a visiblement bien rechargé les batteries. Pour son deuxième match depuis son retour, le meneur de jeu français a terminé meilleur marqueur de la rencontre face aux Magics avec 30 points, auxquels il a ajouté 5 passes décisives et un rebond. Menés à la pause, les joueurs de San Antonio ont finalement pris le meilleur sur Orlando (121-112). Et le TP show recommence.
  • O'Driscoll salue l'Irlande. C'était son dernier match à Dublin avec la sélection, alors Brian O'Driscoll a reçu une ovation digne de son talent et sa carrière. Le centre irlandais, 140 capes au compteur (et sans doute 141 au total après le match de samedi prochain au stade de France), a reçu samedi une standing ovation du stade Lansdowne Road de Dublin, après la victoire de son équipe face à l'Italie (46-7). A 35 ans, l'homme le plus capé du rugby irlandais a été élu homme du match, puisque impliqué dans 3 des 7 essais des siens. ''Ce stade a été une grande partie de ma vue et le quitter ne sera pas facile, mais c'est une belle façon de partir'', a remercié O'Driscoll. Qui se verrait bien remporter un dernier Tournoi dans une semaine.
  • Paris-Nice sous les caméras. La course cycliste, qui débute aujourd'hui de Mantes-la-Jolie (Yvelines), sera l'occasion pour le réalisateur Fabien Onteniente ( qui a publié plusieurs photos sur son compte Twitter ) de filmer les scènes de son prochain film, La dernière échappée, contant les dernières années de vie de Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France. Un film où Samuel Le Bihan jouera le rôle principal, celui du Laurent Fignon malade.
  • Fair-play à l'allemande. Le footballeur qui tombe tout seul dans la surface de réparation et abuse l'arbitre pour obtenir un penalty, on connaît. Celui qui se relève et avoue son péché, un peu moins. C'est pourtant ce qu'a fait Aaron Hunt, le joueur du Werder Brême, lors du match de son équipe à Nuremberg samedi. Il faut aussi dire que le score était en faveur de son équipe, qui s'est finalement imposée (2-0). Mais un beau geste de fair-play quand même. Et un joli contre-pied à la règle qui veut que ''l'arbitre a toujours raison''. 

Sur le même sujet

Lire et commenter