Patrice Evra révèle avoir été agressé sexuellement à l'âge de 13 ans

Patrice Evra a porté le maillot de l'équipe de France à 81 reprises.

TÉMOIGNAGE - Dans un entretien au Times, l'ancien international de football explique avoir été victime d'abus sexuels quand il était enfant par un professeur chez qui il habitait.

De Patrice Evra, on connaît la face du trublion qu'il donne sur les réseaux sociaux, du capitaine qu'il a été pour les Bleus (notamment au moment du funeste fiasco de Knysna). Ce vendredi, l'ancien défenseur de Manchester United et de Monaco en a révélé une autre, plus douloureuse. 

À l'occasion de la sortie de son autobiographie intitulée I Love This Game dans laquelle il évoque - pêle-mêle - son enfance aux Ulis, le racisme dans le football, celui que l'on surnomme "Oncle Pat" révèle un secret qu'il a longtemps préféré taire. "J'avais honte de me dire que j'avais été abusé sexuellement, mais je ne veux pas que les autres enfants ressentent ça", explique-t-il dans un entretien accordé au Times.

L'ancien international de l'équipe de France aux 81 sélections, passé par l'OM ou encore la Juventus, raconte pour la première fois l'agression sexuelle dont il a été victime quand il avait 13 ans. À l'époque, il habitait au domicile de ce professeur qui entrait dans sa chambre le soir venu, le croyant endormi, essayait de le toucher et a fini par le violer. Alors qu'il avait 24 ans, la police l'a interrogé aux sujets de ces agressions, mais il avait alors gardé le silence. 

Je veux le dire parce que je ne veux pas que d'autres enfants aient honte d'eux-mêmes- Patrice Evra dans un entretien au Times

Aujourd'hui âgé de 40 ans, Patrice Evra s'est longtemps tu et n'a fini par révéler la terrible agression à sa mère qu'il y a peu, après avoir décidé de la raconter dans ce livre son expérience, "pas pour [lui] mais pour d'autres enfants"

"Je veux le dire parce que je ne veux pas que des enfants se retrouvent dans ma situation et qu'ils aient honte d'eux-mêmes, pensant qu'ils ne sont pas courageux, car il ne s'agit pas d'être courageux, il s'agit d'être mentalement prêt à en parler", souligne Patrice Evra, préférant se poser en "source d'inspiration et en exemple, plutôt qu'en victime".  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Le plan blanc sera probablement national dans quelques jours", affirme Véran

Macron présente ses priorités pour la présidence française de l'UE ce jeudi lors d'une conférence de presse

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.