Patrick Dempsey, un circuit rentable, un manga... 5 choses à savoir sur les 24H du Mans 

Patrick Dempsey, un circuit rentable, un manga... 5 choses à savoir sur les 24H du Mans 

SPORT
DirectLCI
24 HEURES DU MANS – La course automobile de l'année en France se tient ce week-end des 13 et 14 juin 2015. Metronews vous la fait découvrir.

Les traditionnelles 24 Heures du Mans sont de retour. Audi, Porsche, Toyota et Nissan, ils seront tous présents avec une étiquette de favori ou d'outsider pour tenter de remporter cette course mythique. Mais en marge de la compétition, quelques éléments sont venus apporter un autre attrait à ce rendez-vous annuel. On vous les fait partager.

Patrick Dempsey , la star
Un acteur peut avoir une double-casquette. En l'occurrence, c'est le cas de Patrick Dempsey. Pour la quatrième fois après 2009, 2013 et 2014, l'Américain va prendre part à la course, pour laquelle il ambitionne de monter sur le podium. Une performance qui constituerait un énorme bond en avant puisqu'il n'a jamais intégré le top 20 (son meilleur résultat est une 24e place). Et surtout qui lui permettrait de se forger ses talents de pilote alors qu'il est engagé dans le Championnat du monde d'Endurance (WEC) au détriment de sa carrière d'acteur cette année. Pour l'anecdote, son personnage dans la série Grey's Anatomy est décédé d'un accident de... voiture.

Un circuit lucratif
Le petit monde de l'automobile se retrouve ce week-end sur le circuit Bugatti, qui génère énormément d'argent. Les 24 Heures du Mans partagent le tracé avec d'autres compétitions de moto, de camions, etc. L'organisation de plusieurs épreuves est synonyme de nombreux revenus en termes de billetterie, marketing, droits TV. Pour le directeur du pôle de recherche en économie de l'Edhec (grande école spécialisée dans le commerce et la gestion) Arnaud Chéron, les répercussions économiques sont énormes avec des retombées avoisinant les 91,7 millions d'euros.

A LIRE AUSSI
>>
Comment suivre les 24 Heures du Mans ?

Source d'inspiration d'un manga
Kiyokazu Chiba. Ce nom ne vous dit peut-être rien et pourtant c'est l'un des auteurs les plus reconnus dans le monde du manga. Il a décidé de réaliser une bande dessinée japonaise sur la course avec un ami, Motoka Murakami, aussi mangaka. L'écurie Toyota a eu une importance dans ce choix : "Nous avions logiquement contacté Toyota pour obtenir des informations sur l’épreuve. Séduit par le projet, Toyota nous avait alors invités pour nous permettre de découvrir la course et nous confronter à la réalité de l’épreuve", a confié Chiba sur le site de la course. L'idée a émergé l'année dernière et s'est matérialisée en décembre 2014. Cinq épisodes ont déjà vu le jour, le 6e devrait être dévoilé après la 83e édition de ces 24 Heures du Mans.

Moins d'équipes en 2016 et 2017
L'emballement autour des 24 heures de spectacle ne devrait pas faiblir dans les prochaines années alors que les constructeurs sont de plus en plus nombreux à vouloir s'impliquer dans cette course. Pour les satisfaire, il y aura plus de voitures au départ des éditions 2016 et 2017. L'annonce a été faite ce vendredi par l'organisateur de la compétition, l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) par le biais de son président, Pierre Fillon. 58 voitures seront alignées dans un an avant de passer à 60 dans deux années, contre 56 pour l'édition 2015.

Plusieurs concerts
Si vous êtes fan de Cali, votre chance de le voir sur scène est déjà passée. Ce jeudi soir, le chanteur français s'est produit plus de deux heures sur l'un des lieux chargés d'histoire du circuit : la passerelle Dunlop. Mais vous pouvez retrouver, samedi, au même endroit deux autres artistes : Heymoonshaker et Charlie Winston. Du côté institutionnel, une personnalité prestigieuse est aussi attendue : le président de la République, François Hollande.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter