Pepe et le drapeau espagnol, Cristiano Ronaldo en rock star... ce que vous avez raté ce lundi matin

SPORT

SPORTS - Tous les deux ont gagné la Ligue des champions, mais alors que Cristiano Ronaldo faisait le show, Pepe n'était qu'une victime. Sinon, le relais 4x100 m français a failli prendre le départ de la course aux Mondiaux. Juste failli.

Pepe se fait voler par Cristiano. L'image avait gêné les supporters portugais présents à Lisbonne : Pepe, faisant le tour du stade avec, autour de la ceinture, un drapeau de l'Espagne. Alors le Portugais s'est expliqué après le match. En fait, tout est la faute de Ronaldo. ''J'en ai eu un (drapeau du Portugal) que ma famille m'a donné à la fin du match mais Cristiano me l'a pris. Alors Sergio Ramos m'a donné celui de l'Espagne mais j'avais aussi celui du Real Madrid.'' Méchant Cristiano.

La Russie se venge de Sotchi. Sortis sans médaille de leurs Jeux en février, les Russes se sont rattrapés en remportant le Mondial 2014 de hockey sur glace, hier, à Minsk, en surclassant la Finlande (5-2), leur bourreau en quart de finale à Sotchi. La Russie termine avec 10 victoires en autant de matches, 39 buts marqués pour 10 encaissés. Ça, c'est de la mise au point.

Les Français ont volé. Deuxième journée de Ligue Mondiale, deuxième victoire pour l'équipe de France de volley, toujours en Argentine. Mais accrochés samedi (3-2), les Bleus ont cette fois haussé le ton pour l'emporter 3 sets à rien face à l'Albiceleste. Les hommes de Laurent Tillie occupent la 1e place du groupe D, la seule qualificative pour le Final Four, à égalité de points avec l'Allemagne.

La poisse pour le sprint français. Ils ne pouvaient sans doute pas gagner le 4 x 100m, à l'occasion des Championnats du monde de relais à Nassau, mais Jimmy Vicaut et Christophe Lemaître n'ont même pas pu courir la finale pour laquelle ils étaient qualifiés, rapporte L'Equipe . En cause, l'ischio d'Arnaud Rémy, le premier relayeur du quatuor, qui a lâché avant même le départ. Au final, les sprinteurs français ne sont pas encore qualifiés pour les Mondiaux de Pékin. Sale soirée.

Cristiano Ronaldo, cette rock star. Après l'effort, le réconfort pour les Madrilènes. Dimanche, les champions d'Europe ont eu droit à une petite cérémonie dans leur stade de Santiago Bernabeu, avec effets de lumière et spectateurs en délire. Parmi les joueurs, Cristiano Ronaldo a eu un accueil digne d'une rock star, et le Portugais en a joué. Et oui : Cristiano Ronaldo > Johnny Hallyday.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter