Playoffs NBA : Batum, Parker et Diaw triomphent, Noah chute

Playoffs NBA : Batum, Parker et Diaw triomphent, Noah chute

DirectLCI
BASKET – Les Portland Trail Blazers de Nicolas Batum ont remporté le premier match de la série les opposant aux Houston Rockets, dimanche soir. Tout comme les Spurs de Parker et Diaw, qui, eux, affrontent Dallas. En revanche, Noah et les Bulls ont connu une défaite surprise. Metronews fait le point sur tous les matches de la nuit dernière.

Houston – Portland : 120 – 122 ap. Portland mène 1-0.

Le match : sur le papier, c'est l'affiche la plus équilibrée, et sans doute la plus excitante, de ce premier tour des playoffs. Le Game 1 entre les Rockets et les Blazers, dans la nuit de dimanche à lundi, a tenu toutes ses promesses. Au terme d'une rencontre pleine de rebondissements et d'intensité, ce sont finalement les joueurs de l'Oregon qui sont venus à bout des Texans (après une prolongation). James Harden (27 points, 5 rebonds) le star de Houston, a loupé le shoot de l'égalisation. Les coéquipiers de Nicolas Batum récupèrent l'avantage du terrain, en attendant la 2e confrontation de la série, prévue dans la nuit de mercredi à jeudi.

La perf : LaMarcus Aldridge, l'intérieur All Star des Blazers, a réalisé une performance historique, signant 46 points et captant 18 rebonds. Il devient le joueur le plus prolifique de l'histoire des Blazers lors d'un match de playoffs.

Du côté français : Nicolas Batum a réalisé un match complet : 14 points, 9 rebonds, 3 passes décisives et a activement contribué au succès des siens.
 



Miami – Charlotte : 99 – 88. Miami mène 1-0.

Le match : pour inquiéter Miami, Charlotte ne peut miser que sur un seul homme : son pivot Al Jefferson. Problème, ce dernier s'est blessé au cours du premier match de la série, sur un écran a priori anodin. Les Bobcats, qui tenaient alors la dragée haute aux Floridiens (21-12), ont décliné en même temps que leur homme fort quittait le parquet. Dès lors, le Heat n'avait plus qu'à dérouler son basket. Charlotte, malgré un beau sursaut d'orgueil en début de 3e quart-temps (52-49), a dû abdiquer en toute logique. Game 2 programmé dans trois jours. L'état de santé de "Big Al" reste inconnu.

La perf : le superstar LeBron James a fait son match : 27 points, 9 rebonds



Chicago-Washington : 93 – 102. Washington mène 1-0.

Le match : encore une nouvelle surprise à l'Est ! Après Toronto et Indiana, c'est un autre poids lourd de la conférence qui a sombré dès son premier match. Chicago s'est en effet incliné dans sa salle face à Washington. Les Bulls, qui menaient pourtant à la pause (54-48), ont fini par desserrer leur emprise, pour finalement céder.

La perf : le Brésilien Nene, bien remis de sa blessure contractée en fin de saison régulière, a été l'auteur de 24 points, 8 rebonds et 3 passes décisives. 

Du côté français : Joakim Noah, contenu par Nene, n'a pas eu son rayonnement habituel. Il signe tout de même un double-double (10 points, 10 rebonds). Kévin Séraphin, peu utilisé par les Wizards cette saison, n'était pas sur la feuille de match (décision du coach).



San Antonio-Dallas : 90 – 85. San Antonio mène 1-0.

Le match : les Spurs se sont fait peur. Longtemps bousculés par Dallas, les hommes de Gregg Popovich s'est s'ont remis à leur mythique pivot, Tim Duncan, pour arracher la victoire dans les ultimes minutes de la partie. Dallas, qui menait pourtant de dix points à sept minutes de la fin, a traversé un énorme trou d'air (onze tirs manqués d'affilée) dans le money-time. Suite de ce ce derby texan, mercredi.

La perf : il n'est plus aussi rapide qu'avant mais ses fondamentaux et son aura, eux, sont intacts. Tim Duncan, 37 ans, a permis aux Spurs d'éviter un revers, sonnant la révolte des Spurs. Au final, il signe un match complet : 27 points, 7 rebonds.

Du côté français : avec Duncan, ''TP'' a tiré les siens d'un mauvais pas (21 points, 6 passes). C'est d'ailleurs lui qui a donné l'avantage aux Spurs en fin de match (83-81, 45e). Boris Diaw (4 points, 2 rebonds, 2 passes en 23 minutes), lui, a bien étouffé en défense la star des Mavericks, Dirk Nowitzki.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter