Pour avoir truqué un match, un tennisman australien écope d'une suspension de 7 ans !

SPORT

SUSPENSION - Accusé d'avoir tenté de truquer un match, Nick Lindahl, un tennisman australien, a été suspendu sept ans et condamné à une amende de 33.000 euros a annoncé ce mardi l'Unité pour l'intégrité du tennis (TIU).

Nick Lindahl, 28 ans, retraité du tennis professionnel depuis 2013 après avoir atteint le 187e rang mondial, a été jugé coupable d'avoir modifié ou tenté de modifier l'issue d'une rencontre et d'avoir refusé de coopérer avec l'enquête de la TIU. Accusé de corruption dans cette affaire en avril par la justice australienne qui l'avait dans un premier temps condamné à payer une amende de 695 euros, il avait proposé de laisser filer un match lors du tournoi australien de Toowoomba, comptant pour le circuit masculin ITF, en septembre 2013, et avait refusé de fournir son téléphone mobile afin que les enquêteurs puissent l'analyser. En plus d'avoir écopé d'une amende de 33.000 euros et d'une sanction qui lui interdit quelconque retour sur un circuit ATP durant sept ans, l'Australien n'aura pas le droit d'être un simple spectateur d'un tournoi officiel.

Taper sur les "petits"?

Dans cette sombre affaire, deux autres joueurs ont été sanctionnés. Deux tennismen inconnu du grand public (voire même du "petit"). Il s'agit de Brandon Walkin, 22 ans, 1066e mondial et suspendu six mois avec sursis pour avoir relayé à un tiers la proposition de corruption de Lindhal et d'Isaac Frost, 28 ans, 1515e au classement et qui a été suspendu un mois pour avoir refusé de donner son téléphone... Comme Nick Lindhal (décidément, ces appareils ont véritablement tendance à générer tous les petits secrets). La BBC et le site Buzzfeed avaient affirmé, sans les nommer, que seize joueurs étaient susceptibles d'être impliqués dans des affaires de matches truqués et, c'est à se demander si dans cette liste, figurerait, des têtes de gondole du tennis mondial.

Lire aussi

En vidéo

Tennis : une statue pour la légende Rod Laver

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter