Pour contrer la domination du PSG, la LFP pense à des quotas

SPORT
PROJET – Désireuse d’améliorer la compétitivité du Championnat de France et d’estomper la domination du PSG, la LFP songerait notamment à instaurer des quotas dans les années à venir.

C’est une cause qui lui tient très à cœur. Depuis plusieurs semaines, Jean-Michel Aulas tente par tous les moyens de contrer la domination du Paris Saint-Germain, dénonçant régulièrement la provenance des fonds du club parisien – plus particulièrement son contrat de sponsoring avec l'office du tourisme du Qatar - et de sa position privilégiée par rapport aux autres formations de l’élite. Les revendications du président de l’Olympique Lyonnais ont visiblement trouvé un écho tout particulier auprès de la Ligue de Football Professionnel.

Obliger les clubs de L1 à investir en France

D’après Le Parisien, l’instance du football français souhaiterait en effet redonner un coup de peps au Championnat de France et réinstaurer un suspense disparu depuis près de quatre ans et la prise de pouvoir du PSG, quadruple champion de France en titre. Pour cela, la LFP songerait notamment à mettre en place des quotas dans les années à venir. L’idée première serait de plafonner les équipes à un nombre de joueurs, à l’image de ce qui se fait en Italie où les effectifs sont limités à 25 éléments dont huit formés localement et quatre au club.

Lire aussi

En l’état actuel des choses, cette règlementation ne dérangerait pas le Paris Saint-Germain qui doit se plier à une mesure quasi-similaire en Ligue des champions. Petite nuance cependant : ces quotas pourraient s’appliquer sur la feuille de match, selon Le Parisien. Cette consigne obligerait en fait les clubs de Ligue 1, le PSG en première ligne, à investir davantage sur le marché national afin que l’argent circule entre les différents acteurs du football français. Un reproche régulièrement adressé au Paris Saint-Germain qui ne dispose actuellement que de trois joueurs achetés dans le Championnat de France : Matuidi, Aurier et Kurzawa. Une anomalie prochainement réparée ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter