Pour effrayer Bernie Ecclestone, les kidnappeurs lui ont envoyé la vidéo d'une décapitation

SPORT

RÉCIT - Après neuf jours de captivité, la belle-mère de Bernie Ecclestone a été libérée dimanche dernier. Une semaine après cette éprouvante mésaventure, le grand argentier de la F1 a raconté au Sunday Times les méthodes barbares des ravisseurs qui lui réclamaient une rançon de plus de 30 millions d'euros.

La mère de l'épouse de Bernie Ecclestone avait été kidnappée il y a un peu plus d'une semaine chez elle dans le quartier huppé de Jardin Santa Helena à Interlagos par un groupe d'hommes qui s'étaient fait passer pour des livreurs.

Une vidéo morbide

Derrière cet enlèvement au Brésil de la belle-mère de Bernie Ecclestone, se cachait en fait son pilote d'hélicoptère, qui espérait l'échanger contre une forte rançon, une nouvelle affaire rocambolesque pour ce personnage haut en couleur.

Alors qu'Aparecida Schunck Flosi Palmeira, 67 ans, a été libéré par l'unité anti-enlèvement de la police brésilienne dimanche dernier après neuf jours de captivité, le grand argentier de la F1 a raconté au Sunday Times comment les kidnappeurs lui ont mis la pression pour le contraindre à payer les 33 millions de rançon : l'épouse du fringant octogénaire a reçu un email de la part des ravisseurs.

En pièce jointe : la vidéo d'une femme non identifiée que des individus décapitent. De quoi glacer le sang de Fabiana Ecclestone. Mais pas de quoi faire perdre le sens de l'humour du big boss de la Formule 1 qui, dans cette interview, a déclaré : "Tous ceux qui me connaissent savent bien que je n'aurais jamais payé un penny pour une belle-mère".  

Sur le même sujet

Lire et commenter