"Pour un Franco-Algérien, Belfodil reste relativement calme" : le dérapage d'un commentateur belge

"Pour un Franco-Algérien, Belfodil reste relativement calme" : le dérapage d'un commentateur belge

SPORT
DirectLCI
DÉRAPAGE – Titularisé jeudi soir avec son nouveau club du Standard de Liège, Ishak Belfodil a été victime de propos racistes tenus durant la rencontre par le commentateur belge Marc Delire.

Un dérapage non contrôlé. Connu pour sa spontanéité, son franc-parler et sa faculté à s’enflammer derrière le micro, Marc Delire, commentateur belge sur la chaîne RTL Sport, aurait peut-être dû faire preuve de davantage de vigilance lors du match de Ligue Europa entre le Standard de Liège et le Celta Vigo jeudi soir.  

Mes propos hier soir ne visaient qu’à souligner le calme olympien de Belfodil.Marc Delire

Un match auquel a participé l’international algérien Ishak Belfodil, formé à l’Olympique Lyonnais et transféré au Standard cet été, et victime de propos pour le moins tendancieux tenus par Marc Delire durant la rencontre. "Belfodil, pour un Franco-Algérien, il reste relativement calme. Vous voyez ce que je veux dire…", a-t-il lâché. Un commentaire déplacé, lourd de sous-entendus, qui n’a pas manqué de faire réagir les tweetos belges.

Face aux nombreuses critiques émises à son encontre, le commentateur a calmé le jeu et tenté d’apporter une explication à ses propos douteux. "Je ne peux supporter qu’on me prête de telles intentions. Je sais quelles sont mes valeurs et le racisme n’y a pas la moindre place, a-t-il expliqué dans un communiqué publié sur Le Soir. Mes propos hier soir ne visaient qu’à souligner le calme olympien de Belfodil en comparaison à l’un de ses illustres prédécesseurs, Zinedine Zidane, qui en des circonstances similaires s’était lui emporté. L’impulsivité des commentaires d’un match peut faire dire des choses qui sont sujettes à interprétation, c’est ce qu’il faut éviter au maximum. Et c’est bien là mon intention.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter